Second bourg castral de Vérignon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bourg castral

Titre courant

Second bourg castral de Vérignon

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Var (83) ; Vérignon

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Var

Canton

Aups

Lieu-dit

Vieux Château (le)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Château fort ; église

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

Le toponyme "Verignun" apparaît en 1098 dans la pancarte de confirmation par l'évêque de Riez Augier en faveur de Saint-Victor de l'église Sancti Projecti (Saint-Priest, chapelle reconstruite à l'époque moderne sur l'un des sommets de la Grande Colle, au sud-est du village, site d'un précédent habitat) et d'une église neuve non encore achevée, probablement à l'emplacement de l'actuelle église paroissiale. Le "castrum Verignoni" ou "de Verijono" figure sur les listes de 1232-1244 (dans le diocèse de Riez) et de 1252 (dans le diocèse de Fréjus). Inclus dans la viguerie de Draguignan, il comptait 38 feux en 1315-1316, 19 en 1371. Déclaré inhabité en 1471, il ne fut repeuplé qu'au 17e siècle. Apparenté par son site (relief peu élevé, en bordure de route) aux bastides du 13e siècle, le château de Vérignon n'est sans doute pas antérieur à cette époque. Il a été précédé d'un autre castrum perché sur la colline près de la chapelle Saint-Priest et a été édifié ultérieurement à côté de l'église et du village installés vers 1098 dans la dépression.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moyen appareil ; moellon ; pierre sèche

Commentaire descriptif de l'édifice

Cuesta et col ; altitude : 856 m ; superficie : 5000 m2. Les ruines du château occupent toute la plateforme sommitale et ses abords : édifice du 13e siècle composé d'un grand corps de logis plafonné sur arcs diaphragmes et d'une tour dont l'élévation ouest conserve un beau parement à bossages, dans une enceinte bâtie en moellons assisés avec une porte à l'est (piédroit avec cavité de barre de fermeture en place) ; le tout remanié et augmenté au 16e ou au 17e siècle de plusieurs corps de bâtiment cantonnés de tours rondes (celle du sud-ouest transformée en colombier) ; les agrandissements et l'aménagement des abords en jardin ont peut-être fait disparaître les restes du village attenant. Matériel : céramiques grise et glaçurée médiévales.

Commentaires d'usage régional

Type roque

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauze Elisabeth

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale ; castra désertés du Var

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66