Fontaine des Pendus

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fontaine

Appelation d'usage

Des Pendus

Titre courant

Fontaine des Pendus

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Monclar-de-Quercy ; Fontaine (côte de la)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Quercy Vert

Adresse de l'édifice

Fontaine (côte de la)

Références cadastrales

2007 AB 303

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Puits, abreuvoir

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1857

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

La fontaine des Pendus doit son nom à un épisode de l'histoire de Monclar. En 1592, le Duc de Joyeuse détruit le château de Monclar et fait pendre quatorze soldats à un noyer situé près d'une fontaine, surnommée depuis, fontaine des Pendus. A cette époque, Jehan Vaquier, notaire à Nègrepelisse, relate cet épisode (Archives départementales de Tarn-et-Garonne, cote 5 E 4736). La plaque commémorative fixée aujourd'hui sur la fontaine mentionne ces faits, quelque peu étoffés : "Le 10.09.1592 à la chute de Monclar le Duc de Joyeuse fit pendre aux arbres près de cette fontaine les 18 chefs résistants de la cité". La fontaine a été reconstruite en 1857, comme l'indique la date portée sur le fronton. A la fin du 19e siècle, le village souffre d'un manque d'approvisionnement en eau. Il est prévu d'aménager d'autres fontaines, alimentées par une prise d'eau sur le ruisseau de Gagnol. Le projet ne semble pas retenu mais en 1893 et 1894, deux puits supplémentaires sont toutefois creusés dans le village. Au cours de la seconde moitié du 19e siècle, les femmes viennent plusieurs fois pas jour s'approvisionner en eau potable à la fontaine des Pendus. La plupart utilisent le raccourci par l'escalier partant de l'avenue de Montauban, au pied de la croix (cf. IA82116664). Une pompe à eau a été installée entre deux accacias récemment plantés, devant un muret formant une courbe, à une vingtaine de mètres de la fontaine.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, calcaire

Commentaire descriptif de l'édifice

La fontaine, située au bas du village, est composée d'un puits et d'un abreuvoir pour y faire boire les animaux. La fontaine et le puits à treuil sont abrités sous un même édicule construit en brique. De plan rectangulaire, il est surmonté d'un fronton triangulaire au centre duquel se trouvent une date portée et une plaque commémorative. Les pans du fronton sont constitués de briques posées sur la tranche. La fontaine est encadrée par deux piliers surmontés de chapiteaux moulurés. Trois cubes en ciment sont placés au-dessus des piliers et sur le faîte du fronton. L'abreuvoir, alimenté par la fontaine, est situé en contrebas. Il est constitué d'un bloc monolithe en calcaire. Un petit banc a été aménagé dans le muret entre la fontaine et l'abreuvoir, au-dessus de la rigole d'alimentation de l'abreuvoir.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Stadnicki Carole

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

fontaine des Pendus
fontaine des Pendus
(c) Pays Midi-Quercy ; (c) Conseil départemental de Tarn-et-Garonne ; (c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image