Maison de vigneron

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Genre du destinataire

De vigneron

Titre courant

Maison de vigneron

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Lisle-sur-Tarn ; 9 rue Chambre de l'Edit

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Lisle-sur-Tarn

Adresse de l'édifice

Chambre de l'Edit (rue), 9

Références cadastrales

1831 H 631, 632, 633, 2011 H 559, 1443

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Remise, étable à chevaux, puits, mur de clôture

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 17e siècle (?), 4e quart 19e siècle

Description historique

La petite maison pourrait dater de la première moitié du 17e siècle selon le style de la cheminée du rez-de-chaussée et le type de décharge du pan de bois. Les bâtiments agricoles attenants résultent d'une reconstruction que l'on peut dater de la fin du 19e siècle en fonction des matériaux de construction utilisés et en particulier la brique de béton associée à de la brique de terre crue.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pisé, brique, torchis, brique et brique crue, pan de bois

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à un pan

Commentaire descriptif de l'édifice

La maison et ses dépendances occupent la totalité d'un îlot. L'habitation se situe à un angle et les dépendances agricoles -étable pour le cheval, remise et cave vinaire- s'alignent comme elle le long de la rue du Muret. Le rez-de-chaussée de la maison est construit en pisé, mise en oeuvre identifiable par la forme irrégulière du mur, plus épais à la base. Ce mur en terre est aussi en partie recouvert d'un parement de brique. Le mur de clôture ouest du jardin qui s'aligne sur celui de la maison est également construit en terre. L'étage de la maison, élevé en retrait du rez-de-chaussée, est en pan de bois. Des tournisses placées aux extrémités des façades et de simples poteaux verticaux constituent les décharges de la structure. Sur la façade arrière, une ouverture d'origine aujourd'hui en grande partie obturée se reconnaît grâce à l'appui qui subsiste. Au rez-de-chaussée, la maison conserve une cheminée dont le manteau en brique est couvert par un arc surbaissé pourvu d'un large chanfrein. L'étable pour le cheval est accolée à la maison d'habitation avec laquelle elle communique. Les murs sont recouverts de lambris à mi-hauteur. La mangeoire est conservée ainsi que le ratelier où tombait au moyen d'une trappe le foin conservé dans le fenil situé au-dessus. L'étable est construite en brique de terre crue qui alterne tous les trois rangs en moyenne avec une assise de brique cuite. Dans le prolongement, la remise destinée à abriter la charrette est élevée en brique de béton de chaux et de graviers qui alternent avec des assises de brique cuite. Son sol est recouvert de galets composant une calade.La remise communique avec le rez-de-chaussée et l'étage de la cave vinaire. Un puits couvert en brique se trouve en avant de la remise, dans le jardin.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Servant Sonia

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

1/2
maison de vigneron
maison de vigneron
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image