Chai ; pressoir

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chai, pressoir

Titre courant

Chai ; pressoir

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Lisle-sur-Tarn

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Lisle-sur-Tarn

Lieu-dit

Saurs

Références cadastrales

2010 E 356

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Cuvage, écurie, forge artisanale, orangerie, logement

Nom de l'édifice

Château

Références de l'édifice de conservation

IA81013034

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1878

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

Le bâtiment abritant cuvier et pressoir a été construit entre 1878 et 1880 par Eliezer Gineste pour compléter le chai installé sous le château construit une trentaine d'années auparavant. La date de construction est connue par les archives du château.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, brique

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment est implanté à quelques mètres seulement du château, sur l'arrière, au nord. Il se compose précisément d'une partie en soubassement prévue dès l'origine pour abriter les cuves de fermentation et au-dessus se trouvait le pressoir, installé sous la charpente. L'exploitation de la pente pour implanter le bâtiment permet de décharger la vendange au nord par une baie de déchargement dans le pressoir et de faire tomber le jus par gravité dans les cuves qui se trouvaient en-dessous. Les cuves en bois d'origine ont été remplacées par des cuves en inox pour les besoins de l'exploitation actuelle.
Au sud, de ce premier bâtiment couvert par un toit à longs pans et une croupe au nord s'appuie, en contrebas, un autre bâtiment qui accueille les écuries du maître des lieux. Elles renferment plusieurs stalles à chevaux aménagées avec soin : le sol est pavé et les séparations d'une stalle à l'autre sont en bois avec des grilles en métal. Les mangeoires et les râteliers sont aussi en métal. La partie est des écuries est occupée par le logement du palefrenier qui se développe aussi dans le comble ouvert par une lucarne. A l'avant des écuries se trouve un espace ouvert au sud par des grandes baies qui pouvait faire fonction d'orangerie.
En retour, au sud-est de l'orangerie est encore construit un petit bâtiment qui abrite la forge du domaine.
L'ensemble est construit en moellon de calcaire gréseux qui alterne régulièrement avec des assises de brique. Les chaînes d'angle et les encadrements des ouvertures sont en brique. Les toits sont couverts d'ardoise et d'un épis de faîtage en zinc.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Servant Sonia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Sous-dossier

chai ; pressoir
chai ; pressoir
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image