Chai

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chai

Titre courant

Chai

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Lisle-sur-Tarn

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Lisle-sur-Tarn

Lieu-dit

Lastours

Références cadastrales

1831 F 918, 2011 F 607

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom de l'édifice

Château

Références de l'édifice de conservation

IA81013056

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Description historique

Le chai a probablement été construit dans les toutes premières années du 19e siècle selon les archives conservées au château. Un second corps de bâtiment est venu dédoubler le chai vers l'ouest, probablement à l'extrême fin du 19e siècle. Une troisième campagne de construction s'est faite à la fin du 20e siècle qui a vu la surélévation et l'agrandissement vers l'ouest du deuxième corps de bâtiment ainsi que la destruction de la rampe d'accès, à l'ouest. Les cuves en ciment enterrées qui occupent l'extrémité nord du premier chai ont été aménagées dans les années 1950 par le propriétaire d'alors, Jean de Faramond. Leur aménagement a engendré le déplacement vers le nord de la grosse poutre du plafond se trouvant actuellement juste derrière les cuves. Elles ont probablement remplacé des cuves en béton de chaux, sable et graviers, ce dont témoignent quelques vestiges en partie haute des cuves en ciment. Aujourd'hui, l'essentiel de l'activité se tient dans toute la partie ouest du bâtiment et toute la partie sud du chai est utilisée pour la vente et la réception de la clientèle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, galet

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Mesurant une quarantaine de mètres de long, le premier chai occupe toute l'aile ouest du château. Il est semi-enterré et couvert par un toit à longs pans. A l'instar des autres bâtiments du château, les parements alternent assises de briques et galets. L'élévation orientale, côté cour, est rythmée par des pilastres engagés à peine saillants, destinés à animer la façade. Mais l'effet voulu n'est pas complètement réalisé puisque la façade n'a jamais reçu l'enduit qui aurait dû faire ressortir ces pilastres. Les encadrements des ouvertures d'origine sont en brique avec des pierres de grès pour recevoir les gonds des volets ou des portes et les linteaux sont en bois. Ce premier chai était pourvu d'une rampe d'accès à l'ouest qui permettait d'acheminer la vendange en charrette au premier étage du bâtiment et de la déverser directement dans les cuves en bois situées au niveau inférieur, au moyen de trappes aménagées dans le plafond. Cette rampe a aujourd'hui disparu mais sont conservés les piliers qui supportaient la plate-forme de déchargement. L'utilisation de la brique et du galet pour l'édification des piliers attestent la contemporanéité de la rampe et de ce premier chai. Par ailleurs, un autre déchargement de la vendange se faisait depuis le pignon nord, par l'intermédiaire de l'ouverture ménagée au rez-de-chaussée. La vendange y était déversée dans des cuves probablement en béton de chaux et graviers qui occupaient l'emplacement des cuves actuelles en ciment. Les pressoirs se situaient contre l'élévation est, en face des cuves en bois. L'agrandissement ou le dédoublement du chai en direction de l'ouest s'est fait avec des briques de béton qui alternent par assise avec des galets.

Protection

Référence aux objets conservés

IM81010019

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Servant Sonia

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Sous-dossier

chai
chai
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image