Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Cestayrols

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Lieu-dit

Lincarque

Références cadastrales

1827 D 4 à 6, 563, 2012 D 676, 677

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Chai, cuvage, étable, grange, remise agricole, toit à porcs, four à pain, puits, jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 18e siècle (?), 1er quart 19e siècle, 2e quart 19e siècle (?), milieu 19e siècle (?)

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1806

Commentaires concernant la datation

Date portée

Description historique

La maison, probablement construite dès la 2e moitié du 18e siècle au vu d'une partie de son élévation et du tracé de deux ouvertures, a fait l'objet d'un réaménagement en 1806, date gravée dans un cartouche sur le linteau de la fenêtre du premier étage. Sur le cadastre de 1827, elle faisait partie d'un ensemble de trois édifices contigus et établis perpendiculairement à la route, probablement à vocation agricole ou faisant fonction de logements d'ouvriers du domaine agricole identificable sur le plan cadastral de 1827. Un édifice occupait alors l'emplacement de la cour et le chai ou cave vinaire n'était pas construit. L'organisation de la ferme telle que nous la connaissons de nos jours a fait l'objet d'un aménagement dans le 2e quart du 19e siècle ou au milieu du 19e siècle. Le chai ou cave vinaire est alors construit au sud de la cour, le four a été élevé contre ce dernier à une période postérieure, au début du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à un pan

Commentaire descriptif de l'édifice

La ferme est établie à l'entrée sud-ouest du hameau de Lincarque, perpendiculairement à la route. Un corps de bâtiment abritant le logis et l'étable-grange occupe le nord de la cour alors qu'au sud, il s'agit du chai et du four. Un jardin clos disposant d'un puits couvert se trouve à l'est. Le bâtiment nord a un étage et un comble à surcroît destiné au grenier à grains. Son élévation occidentale est construite en moellons de calcaire bien assisés et le linteau de la porte et de la fenêtre occidentale a un tracé segmentaire, éléments pouvant dater la construction du bâtiment de la 2e moitié du 18e siècle. Les ouvertures ont un encadrement en pierre de taille de calcaire. Une génoise à trois rangs supporte le débord du toit. Le chai, construit en moellons de calcaire, dispose d'une large porte à deux battants ouvrant sur la cour et d'un puits circulaire couvert alimentant la partie intérieure. Le chai était aéré par deux petits jours percés dans l'élévation occidentale. Une remise agricole abritant les toits à porcs est établie au sud. Le four est couvert d'un toit établi dans l'alignement du toit à longs pans du chai et les encadrements de ses ouvertures sont en brique.

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

ferme
ferme
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image