Chais

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chai

Titre courant

Chais

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Gaillac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Lieu-dit

Sainte-Cécile d'Avès

Références cadastrales

1828 I 1292, 1295, 2011 PB 32

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Chai, cuvage, écurie, logement, pigeonnier, orangerie

Nom de l'édifice

Château

Références de l'édifice de conservation

IA81012134

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1880

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Description historique

C'est dans un programme cohérent qu'Auguste Baljalade fait éléver à la fin de la décennie 1870, au nord de son château, un ensemble constitué de deux chais et cuviers établis à l'est et à l'ouest de la cour. Ces constructions sont rapidement suivies par celle d'un troisième bâtiment fermant le fond de la cour, avec une partie consacrée à l'activité vinicole mais aussi à l'orangerie, et à celle de deux pigeonniers inscrits dans la perspective du château. Le corps de bâtiment nord a été endommagé au milieu du 20e siècle et a perdu son couvrement dans la 2e moitié du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, brique crue, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à un pan

Commentaire descriptif de l'édifice

Au nord du château, les trois corps de bâtiments principaux sont établis sur un plan en U autour d'une cour centrale fermée au sud par un mur de clôture. A l'est, le long bâtiment rectangulaire de 43 m de long sur 9 m de large dans oeuvre, couvert d'un toit à longs pans, abrite différentes fonctions. Au sud, le logement du maître-valet présente sa façade principale sur le pignon. Les écuries étaient installées à la suite et ouvraient sur la cour. Au nord, deux salles semi-enterrées étaient réservées à la fonction de chai et cuvier. Une grande porte charretière ouvrait au nord et les baies de déchargement étaient percées à l'ouest. Une rampe aménagée facilitait le déchargement du raisin. Des cuves en ciment des années 1950 sont encore en place au nord-est du bâtiment. Il a la partie inférieure de l'élévation en moellons de calcaire surmontée d'une mise en oeuvre en brique de terre crue à l'exception de l'élévation sud constituée de moellons. A l'ouest, le grand bâtiment rectangulaire de 45 m de long sur 10 m de large était un chai à barriques qui abritait au sud, un porche aménagé pour la préparation du traitement des vignes. Semi-enterré, il a son élévation orientale percée de petites baies d'aération alors que deux larges portes sont ouvertes dans l'élévation ouest, sur le vieux chemin. Il est entièrement construit en moellons de calcaire liés à la terre et à la chaux. Son élévation nord, reprise lors de la construction du bâtiment nord, est en brique de terre crue. Semi-enterré, ce dernier abritait la fonction de cuvier et avait une partie réservée à l'orangerie. Au fond de la cour, deux pigeonniers couverts d'un toit en pied de mulet se détachent des bâtiments vinicoles et offrent une perspective soignée dans l'alignement du bassin circulaire. Ils sont adossés à la rampe, bénéficiant ainsi de deux accès dissociés aux deux premiers niveaux. Le premier niveau était réservé à la fonction de petite étable ou de toit à porcs alors que le deuxième à une activité humaine. La partie supérieure était réservée au logement des pigeons, avec des nichoirs aménagés dans le mur. La toiture en pied de mulet ménage la place à une grille d'envol en bois au sud. Une deuxième grille d'envol en terre cuite est installée dans une baie couverte d'un arc en plein cintre. Les pigeonniers, ayant bénéficié d'un soin tout particulier, sont construits en moellons de calcaire recouverts d'un enduit. Deux randières en terre cuite ceinturent le bâtiment.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Sous-dossier

chais
chais
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image