Demeure, domaine viticole

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Appelation d'usage

Domaine viticole

Titre courant

Demeure, domaine viticole

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Gaillac ; 14 chemin des Sources

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Lieu-dit

Canals de Pouille

Adresse de l'édifice

Sources (chemin des) 14

Références cadastrales

1828 E 168, 170, 2011 LP 2, 3, 6, 46, 47

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Chai, cuvage, étable, écurie, grange, remise agricole, toit à porcs, pigeonnier, poulailler, puits, logement, four à pain

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Description historique

La propriété appartenait en 1828 au baron Léon de Carrière, demeurant dans le quartier Saint-Michel à Gaillac (AD Tarn, 3 P 820. 1829 F 803, 804, 805, 806). Elle était alors composée d'un édifice de grandes dimensions et d'un petit bâtiment annexe aux jardins. La propriété est acquise par la famille Pons dans la décennie 1880 qui s'y installe et entreprend la construction d'un domaine à vocation viticole dans le dernier quart du 19e siècle, comprenant demeure, chai et cuvier, chai à barriques, étables, grange et grenier, écuries, logement (tradition orale). Avec le développement de l'activité viticole, le chai est dédoublé et accueille un vaisseau supplémentaire de 5 m de large. La remise et le pigeonnier, probablement élevés dans le 1er quart du 20e siècle, clôturent la campage de construction des bâtiments agricoles.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, brique crue, galet, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit en pavillon, toit à longs pans, toit à un pan, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Le domaine agricole à vocation viticole de Canals de Pouille est implanté le long de la route. La demeure est isolée des bâtiments agricoles par un aménagement arboré. D'une superficie de 450 m², construite en moellons de calcaire et couverte d'un toit en pavillon, elle comprend un étage et un étage en surcroît soulignés par un cordon. Elle présente une façade antérieure et postérieure animées par cinq travées d'ouvertures et couronnées par une corniche en brique. La porte axiale a un encadrement en brique. Les piédroits sont ornés de pilastres qui supportent un entablement. Un imposte vitré semi-circulaire surmonte les vantaux de la porte. La façade postérieure ouvre sur un jardin fermé, comprenant le jardin d'agrément suivi du jardin potager alimenté par des petits canaux et des "pousaches", petits bassins. Un petit bâtiment abritant le four à pains et le poulaiiler et lapinières se trouve contre ce dernier. Les principaux bâtiments agricoles sont établis le long de la route. Le chai et le chai à barriques, le cuvier, semi-enterrés, et les étables et granges sont alignés et ouvrent sur une remise agricole et un pigeonnier. Un petit chai à barriques annexe était dissocié des bâtiments. De l'autre côté de la cour, le logement du maître-valet situé au rez-de-chaussée d'un bâtiment indépendant est surmonté d'un grenier au deuxième niveau. Le chai, abitant quatre cuves semi-enterrées dans sa partie occidentale, est un long bâtiment à deux vaisseaux d'une trentaine de mètres sur 10 mètres de large. Le soubassement du cuvier est en mortier de béton et les cuves étaient ouvertes en partie supérieure. L'accès au robinet s'effectue par un escalier descendant à 2,50 m de profondeur. Les quais de déchargement étaient situés au-dessus du cuvier et associé au pressoir au niveau de la cuverie qui était composée de foudres en chêne. L'élévation nord du chai et du chai à barriques est percé de petites baies d'aération étroites. Le chai, le chai à barriques et le cuvier, mais aussi les étables et écuries sont construits en briques de terre crue et de chaux. L'élévation sud du cuvier est constituée d'assises de galets et de briques. Les encadrements des ouvertures sont en brique, le linteau des ouvertures est en bois. Les piliers de la remise agricole et le pigeonnier sont en brique de béton. Le pigeonnier est en pied de mulet, couvert d'un toit à versant interrompu par une grille d'envol de pigeons en bois. Six épis de faîtage en terre cuite surmontent le toit. Le pigeonnier accueille au rez-de-chaussée une petite étable surmontée d'un fenil, le dernier niveau étant réservé aux pigeons. Ce dernier est délimité par une randière en brique soulignée par une rangée de terre cuite vernissée. Les grilles et trous d'envol des pigeons sont percés au sud.

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

demeure, domaine viticole
demeure, domaine viticole
(c) Conseil départemental du Tarn ; (c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image