Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Brens

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Lieu-dit

Saint-Antoine

Références cadastrales

1827 A 969, 826, 827, 2000 ZC 52

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Étable, grange, remise agricole

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 2e moitié 19e siècle

Description historique

La ferme de Saint-Antoine a été construite au 17e siècle comme l'attestent la partie centrale du logis, construit en brique et ajouré par une fenêtre à croisée à l'étage et une fenêtre dont les dimensions sont proches de la traverse, avec un appui saillant en grès ainsi que l'ouverture de la porte, couverte d'un arc segmentaire et dont l'encadrement est chanfreiné. Sur le plan cadastral de 1827, la ferme s'établit sur un plan en L, avec un bâtiment en retour qui n'est plus conservé intégralement de nos jours mais dont l'élévation postérieure montée en terre massive révèle une mise en oeuvre ancienne. Le bâtiment représenté de l'autre côté de la route était probablement la chapelle détruite par son propriétaire, M. Ginestous, au début de la 2e moitié du 19e siècle (Rossignol, 1865, p. 55). La ferme est agrandie dans le dernier quart du 19e siècle d'un corps de bâtiment supplémentaire commprenant une étable et une grange. Il s'agit probablement de la mention de la construction de la maison en 1882 (AD Tarn, 3 P 355). La propriété appartenait alors à Adolphe Casimir de Combettes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, terre, brique crue, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

La ferme, élevée sur un plan en L, présente son élévation postérieure sur la route. Les corps de bâtiment ouvrent sur une large cour dont les deux côtés sont maintenant occupés par des remises agricoles. L'élévation postérieure de celle de gauche conserve une mise en oeuvre en terre massive à couches de terre continues. Le corps de bâtiment principal contient un logis du 17e siècle ainsi qu'un deuxième corps de bâtiment comprenant porte et fenêtre, construit dans une deuxième phase au 17e siècle. Ces deux derniers sont construits en brique. Le dernier, en brique, comprenait une partie réservée à l'étable et à la grange avec un niveau aéré pour la grange. Un grand bâtiment rectangulaire comprenant la grange-étable a été construit dans le dernier quart du 19e siècle avec une élévation postérieure en brique de terre crue et une élévation sur la cour en moellon et en brique. Les ouvertures ont des piédroits en brique et un linteau en bois. Le logis du 17e siècle comprenait un rez-de-chaussée en brique et un étage en pan-de-bois restituable par les emplacements des solives de plafond du rez-de-chaussée et celles de l'étage supportant la sablière de toit. Au rez-de-chaussée, la large porte est couverte d'un arc segmentaire et l'encadrement est chanfreiné. La petite fenêtre associée a des piédroits chanfreinés mais le linteau et l'appui ont été modifiés. Une croisée à la traverse et au meneau en grès éclaire l'étage, que ce soit sur l'élévation principale ou postérieure. La structure du pan-de-bois est encore perceptible mais elle a été remplacée par une élévation en brique postérieurement. Le deuxième bâtiment, en brique, comprenait une porte couverte d'un linteau à platebande et une fenêtre disposant d'un appui saillant et mouluré en grès. Les piédroits des ouvertures sont en brique. Le toit à longs pans a un avant-toit saillant porté par des chevrons.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

ferme
ferme
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image