Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Vieux

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Castelnau-de-Montmiral

Lieu-dit

Clairou

Références cadastrales

1812 C 406, 2000 C 574

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Grange, étable, cellier, chai, pigeonnier, pressoir à vin, remise agricole, four à pain, atelier, forge artisanale, puits

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle, 2e moitié 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1833, 1930

Commentaires concernant la datation

Date portée, daté par tradition orale

Description historique

L'emprise du logis est représentée sur le plan cadastral de 1812. Le bâtiment mentionné alors maison appartenait à Jean-Marie Comberieu et avait une étable au rez-de-chaussée. L'habitation se trouvait à l'étage, avec l'évier aménagé dans l'élévation sud. En 1833, date portée sur le linteau de la porte du logis, le logis est réaménagé et la grange-étable est déplacée, probablement dans un premier temps dans l'alignement du logis. Le remploi d'un oculus sculpté du premier logis a été utilisé en remploi dans la partie supérieure de la façade principale. L'exploitation de polyculture comptait 3 ha de vigne. La cave est établie dans l'alignement du logis, avec une remise agricole formant retour à la limite du 19e siècle et du 20e siècle. Une grange-étable est construite en 1930 (tradition orale) dans l'alignement de la remise agricole.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Un chemin mène à la ferme de polyculture et de vini-viticulture depuis la voie communale n° 5. Les bâtiments s'établissent sur un plan en U autour de la cour. Le corps de bâtiment principal abrite le logis au sud et la cave au nord, faisant office de cellier et de chai. L'élévation nord de la cave est établie sur la roche et les blocs de calcaire équarris sont régulièrement assisés. Le corps de bâtiment principal est couvert d'un toit à longs pans terminé au nord et au sud par une croupe. Le logis, à un étage carré et un comble à surcroît, a sa façade principale dirigée vers le sud-est. L'encadrement de la porte est souligné par un fin chanfrein. Un pigeonnier était aménagé au niveau du comble avec les grilles d'envol situées dans le pignon situé sous une noue. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille de calcaire et le gros-oeuvre est constitué de moellons de calcaire. Le pressoir était aménagé dans le fond de la remise agricole, au nord. Le déchargement du raisin s'effectuait de plain pied depuis l'arrière. La grange-étable, construite parallèlement à la pente, avait une étable prévue pour huit vaches en soubassement et la grange accessible depuis la remise agricole. Au sud de la cour, le four à pain avait aussi une fonction de forge. Une remise agricole récente a été établie dans son alignement. Le puits couvert se trouve au sud du logis.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

ferme
ferme
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image