Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Vieux

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Castelnau-de-Montmiral

Lieu-dit

Causse de Marines

Références cadastrales

2000 C 194

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Grange, étable

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1847

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

La ferme a été construite sur le causse de Marines en 1847 (AD Tarn, 3 P 2366, Registre des Augmentations, 1833-1882). Prévue à l'origine pour une famille, l'organisation intérieure du logis est ménagée pour un agrandissement de la famille avec l'installation d'une nouvelle cheminée contre l'élévation nord-est et un nouvel évier avec un écoulement en terre cuite, probablement dans la 2e moitié du 19e siècle. La ferme est par la suite désertée et transformée en bâtiment rural en 1926 (AD Tarn, 3 P 2368, Matrices des propriétés bâties, 1914-1929). C'est probablement à ce moment-là qu'une citerne avec un système de recueillement des eaux est installée dans le logis et qu'une porte avec un linteau en bois est percée dans l'élévation sud-ouest et qu'une large porte ouverte sur les trois-quarts de la hauteur de l'élévation sud-ouest de la partie agricole est percée.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit en pavillon

Commentaire descriptif de l'édifice

Elévée au milieu de parcelles de culture, la ferme de polyculture est constituée d'un logis présentant sa façade principale au sud-est et d'une partie agricole abritant à l'origine une étable et une grange à l'étage. Elle présente la particularité d'avoir deux mises en oeuvre différentes. La hauteur du rez-de-chaussée est construite avec des moellons de calcaire de très petite taille, dans un traitement proche des plaquettes, régulièrement assisés alors que la hauteur de l'étage est constituée de moellons de calcaire régulièrement assisés de taille plus importante. Les chaînes d'angle sont en pierre de taille de calcaire. A l'est, des pierres d'attente au rez-de-chaussée laissent penser qu'il était prévu au départ d'agrandir le bâtiment. La ferme est couverte d'un toit en pavillon. Le logis présente un étage. La façade principale est à travées. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille de calcaire. Les linteaux et les appuis des fenêtres présentent la particularité d'être taillés dans des grands blocs de calcaire. L'organisation intérieure répond à l'aménagement de deux logements. Au sud-ouest, la cheminée est engagée dans le mur, avec des corbeaux en bois en quart-de-rond et une hotte en pierre. A l'étage, l'évier en pierre de calcaire est aménagé dans l'épaisseur du mur. A l'est, la cheminée a des piédroits en brique, la hotte est en terre cuite et les corbeaux en quart-de-rond sont en bois. L'évier en pierre, plus récent, est scié et l'écoulement est en terre cuite. Les fenêtres présentent la particularité d'avoir des allèges à un seul rang de pierre, beaucoup plus fines que l'épaisseur des murs, ceci étant caractéristiques des constructions de la première moitié ou du milieu du 19e siècle.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

ferme
ferme
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image