Maison puis mairie ; école ; actuellement mairie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, mairie, école, mairie

Titre courant

Maison puis mairie ; école ; actuellement mairie

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Vieux ; rue de la Mairie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Castelnau-de-Montmiral

Adresse de l'édifice

Mairie (rue de la)

Références cadastrales

1812 A 262, 2000 A 180

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Préau

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1776, 1857

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

La maison, construite en 1776 (date gravée sur le linteau de la porte) appartenait en 1812 à Jean Maignial, propriétaire à L'Espaillou (AC Vieux, matrices cadastrales, 1813). La commune acquiert la maison en 1841 pour y installer l'école communale et la maison commune (Ratier, 1999, p. 99). Ce n'est pourtant que la moitié de la maison qui est acquise. La façade principale et l'élévation orientale, à l'étage probablement en pan de bois, ont été reprise au milieu du 19e siècle afin d'élever un étage en brique avec petites baies d'aération du comble. Les chaînes d'angle en pierre de taille de calcaire sont élevées lors de cette transformation, visibles au niveau des élévations sud et est et uniquement à l'étage au contact de la maison voisine. Cette phase fut clôturée par l'installation d'un cadran solaire portant la date de 1857. Les salles de classe étaient installées au rez-de-chaussée, la mairie à l'étage. Vers 1900, une nouvelle école fut construite dans la partie haute du village. L'école du haut accueillait les "petits", celle de la mairie, les "grands". En 1973, l'école de la mairie est fermée et celle située en haut du village est agrandie d'une nouvelle salle de classe (AC Vieux, Aménagement d'une salle de classe, projet de 1973). Le cadran solaire a fait l'objet d'une réfection en 2007.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, brique, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La mairie, construite le long du ruisseau de la Sesquière et face à l'église, se trouve réunie sous le même toit à longs pans et à croupe que la maison mitoyenne. La façade ouvre au sud sur une petite cour bordée à l'ouest d'un préau. Au-dessus du ruisseau, l'élévation ouest est en moellons de calcaire, percée de deux fenêtres à l'étage à l'encadrement en pierre de taille de grès dont le linteau suit un tracé en arc segmentaire. Un petit jour éclaire une cave située au sous-sol et une fenêtre au linteau segmentaire en partie arrière révèle une disposition double en profondeur de la maison du 18e siècle. Les élévations sud et est ont un rez-de-chaussée en moellons de calcaire et un étage et un comble en brique. La trace de la saillie des solives laisse penser que l'étage était en pan-de-bois à l'origine. A l'étage, les fenêtres ont un encadrement en brique. La façade principale est ordonnancée et à trois travées. Le cadran solaire porte l'incription "DIES NOSTRI SICUT UMBRA" soit "La vie passe comme une ombre". Au nord-est, une large porte ouvrait sur une écurie située à l'arrière du bâtiment. A l'intérieur, la disposition originelle de la maison a évolué avec les changements de fonction mais il est encore possible de retrouver une cloison en pan-de-bois au premier étage et celle de l'escalier en bois menant au comble avec un remplissage en torchis.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

maison puis mairie ; école ; actuellement mairie
maison puis mairie ; école ; actuellement mairie
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image