Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Le Verdier

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Castelnau-de-Montmiral

Lieu-dit

Villaret

Références cadastrales

1812 B 842 à 844, 2000 B 473

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Puits, four, remise agricole, pigeonnier, cuvage, pressoir, lavoir

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1826, 1896, 1914

Commentaires concernant la datation

Porte la date, porte la date, porte la date

Description historique

L'élévation arrière de la maison conserve une chaîne d'angle en pierre de taille et deux encadrements d'ouvertures couverts par un linteau surbaissé qui datent probablement du 18e siècle. La maison a été réaménagée en 1826 selon la date inscrite sur le linteau de la porte. La façade et la plupart des aménagements intérieurs, et notamment le décor de gypserie de la cheminée de l'étage, peuvent donc dater de cette période. Des travaux de réaménagement importants sont intervenus à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle : le comble à surcroît de l'habitation a probablement été ajouté à ce moment et les ouvertures aux encadrements de brique de l'élévation nord de l'habitation ont aussi été reprises. La date de 1896 se distingue sur la clef de l'arc de la porte de l'étable indiquant une réfection de cette partie de la ferme dans les mêmes années. Le pigeonnier a été construit en 1914. Le corps de bâtiment qui abrite le pressoir et les cuves a été reconstruit dans la première moitié du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Le corps de bâtiment principal présente sa façade au sud. L'habitation s'élève sur un étage et un comble à surcroît. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille de calcaire à l'exception de celles du comble qui sont en brique. L'intérieur est aménagé de deux salles de part et d'autre de l'escalier central en bois, une cuisine et une salle principale avec alcôve sous l'escalier et grande cheminée de pierre avec manteau en bois. A l'arrière de la cuisine et communiquant à l'origine avec l'étable se trouve une grande arrière-cuisine, lieu de stockage de denrées et de matériel. Dans le prolongement de l'habitation se tenaient autrefois deux étables surmontées d'une grange (dispostif visible sur les photographies anciennes). Les encadrements des larges ouvertures couvertes par des arcs surbaissés sont en pierre de taille. L'extrémité ouest est terminée par un corps de bâtiment à un seul niveau couvert par un toit à un pan qui abrite les cuves en ciment et le pressoir dans la partie nord accessible par une ouverture haute. A l'est de l'habitation et sur le même alignement a été ajoutée une remise dans laquelle une cuve en ciment a été aménagée dans le fond. La remise agricole au sud de l'habitation est couverte par un toit à longs pans dissymétriques et les poteaux de bois dont les angles sont chanfreinés reposent sur des solins de pierre. Deux fours, un grand et un petit, sont aménagés dans le prolongement de la remise, au nord. Le pigeonnier de plan carré s'élève sur trois niveaux. Le plus bas renferme une cuve à vin, au-dessus se trouve une pièce de logement et seul le dernier niveau est réservé aux pigeons. Les encadrements des ouvertures sont en brique et les grilles d'envol et la randière, qui règne sur les quatre côtés, sont en pierre. Le toit en pavillon à égoût retroussé est recouvert de tuile mécanique et une petite lucarne en bois est percée au sud. La maison était largement pourvue en eau avec la présence d'un puits couvert dans la cour et d'un lavoir à quelques dizaines de mètres, au nord-ouest.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Servant Sonia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

ferme
ferme
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image