Maison ; ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison, ferme

Titre courant

Maison ; ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Le Verdier

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Castelnau-de-Montmiral

Lieu-dit

Fonrigal

Références cadastrales

1812 A 359 à 361, 2000 A 456

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Pigeonnier, remise agricole, cuvage, chai, four à pain, grange, étable

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1691

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Description historique

Dans sa partie centrale, la ferme intègre un corps de logis conservé partiellement qui présente les caractéristiques d'une construction du 17e siècle. La date de 1681 est gravée sur le linteau de la croisée de pierre. Le grand volume de la maison d'habitation à l'est pourrait avoir été en grande partie construit au 18e siècle, peut-être sur un plan en L dans un premier temps et dans le prolognement du corps du 17e siècle. Les trois travées ouest de la façade de l'habitation dont les encadrements sont en brique pourraient indiquer une reprise ou une construction de cette partie de la maison dans le dernier quart du 19e siècle. La partie agricole semble dater du 19e siècle. Le pigeonnier, au moins dans sa partie inférieure, pourrait dater du 17e ou du 18e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La ferme est implantée sur un terrain en forte pente et les corps de bâtiments s'alignent sur l'arrière, au nord. Le logis du 17e siècle est situé à l'articulation de la partie agricole, à l'ouest, et de l'habitation, à l'est. Il s'élève encore sur trois niveaux. Il présente aujourd'hui l'aspect d'une tour mais plusieurs encadrements d'ouvertures conservés à l'est (deux portes et une petite ouverture à chanfreins) incitent à penser que le bâtiment du 17e siècle se poursuivait dans cette direction au moins par une salle supplémentaire à chaque niveau. Sur l'élévation sud de l'étage, la croisée de pierre est à arêtes vives et appui mouluré et saillant. Les volets intérieurs conservés en partie haute pourraient être d'origine. La croisée éclairait une salle où subsiste la cheminée en pierre à hotte droite, tablette moulurée et arc du manteau au tracé surbaissé. Les claveaux de l'arc ont été remplacés par une poutre de bois. La partie habitation à l'est s'élève sur un étage de soubassement qui abritait cuvage, chai et four à pain. Le rez-de-chaussée surélevé et l'étage contiennent deux logements. Celui du sud-est est accessible depuis le pignon est par un perron menant à une porte haute et étroite couverte par un arc surbaissé. A côté de la porte, l'évier en pierre est logé dans une niche qui conserve son dispositif d'origine : jour en pierre ovale, niche de dégagement, petit réservoir en pierre avec système d'écoulement et plaque circulaire et creuse au sol. Le cloisonnement intérieur est en pan de bois. Le pignon est et la partie de la façade sud correspondant au logement sont couronnés par une génoise à trois rangs de tuile sans alternance de brique. L'autre logement ouvre au sud et présente une façade à trois travées avec porte latérale. La façade est couronnée par une génoise mixte. Toute cette partie orientale est couverte par un toit à longs pans et une croupe à l'est. La partie agricole s'élève à l'ouest, en contrebas. Elle est couverte par un toit à longs pans et une croupe à l'ouest. On identifie encore des remises agricoles, des granges et probablement une étable. Le pigeonnier couvert par un toit à un pan et s'élevant sur deux étages est implanté au sud de l'habitation. La randière qui règne sur les élévations sud et est seulement est en brique. Au sud, une génoise à trois rangs simples de tuiles supporte la toiture. Un petit corps de bâtiment couvert par un toit à un pan et à un seul niveau s'appuie contre le pigeonnier, à l'ouest.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Servant Sonia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

ferme
ferme
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image