Maison forte

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte

Titre courant

Maison forte

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Le Verdier

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Castelnau-de-Montmiral

Lieu-dit

Capusié (le)

Références cadastrales

1812 F 282 à 286, 2000 F 129

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Ouvrage fortifié, écurie, pressoir, grange, logement, four, puits, lavoir, fontaine, remise agricole, toit à porcs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, milieu 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1584, 1646

Commentaires concernant la datation

Porte la date, porte la date

Description historique

Derrière la façade actuelle du corps de logis est conservé un corps de bâtiment plus ancien que l'on peut dater du 16e siècle selon le style des encadrements des portes (linteau à chanfrein ou cavet et piédroits en quart de rond à pénétration dans le linteau) et de celui d'une ancienne fenêtre à traverse (moulurations en cavets). La date de 1584 gravée sur le linteau de la cheminée du premier étage constitue un terminus ante quem pour la construction de ce premier bâtiment. La façade actuelle a été construite au milieu du 17e siècle, probablement en 1646, ce qu'indique une date inscrite sur l'oculus de l'extrémité sud-ouest de la galerie. L'escalier intérieur en pierre lui est contemporain tout comme la fenêtre à traverse du premier étage dont les pierres d'encadrement sont à arêtes vives. Quelques ouvertures ont été repercées aux 18e et 19e siècles en façade et sur l'élévation orientale. Les ouvertures de l'élévation nord semblent toutes dater du 19e siècle. Les deux corps de bâtiments orientaux de la cour pourraient être contemporains de la construction du corps de logis, tout comme la tour ronde arasée à l'ouest. La remise agricole et les toits à porcs qui lui sont contigus constituent des aménagements du 19e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'ensemble des corps de bâtiments qui composent le Capusié s'organisent sur un plan en U. Le logis est en fond de cour et la façade ouvre au sud. Le second étage est ouvert par une galerie dont les arcs au tracé en plein-cintre ont des clefs saillantes et passantes et des impostes moulurés. Les arcs sont marqués par un petit chanfrein à l'extérieur et sont à arêtes vives à l'intérieur. Un cordon d'appui file sur toute la façade, à l'exception de l'extrémité ouest, sous l'oculus orné d'un décor de cuir et daté de 1646. Un autre oculus ovale simplement orné d'un chanfrein se retrouve à l'extrémité est de la galerie. L'essentiel des maçonneries du corps de logis est en moellon de calcaire à l'exception de la cage d'escalier qui est en moellons ébauchés et de l'extrémité est de la galerie qui est en pierre de taille. L'escalier droit qui occupe l'angle sud-ouest est marqué en façade par un décrochement. Seule la partie inférieure est conservée, il a été reconstruit en charpente à partir de la deuxième volée. Une bouche à feu pour des armes de petit calibre avec ébrasement interne est percée au premier étage, dans le retour du mur de façade et permettait la surveillance de l'entrée.

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

La galerie du deuxième étage qui présente un décor monumental caractéristique est parfaitement datée de 1646.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Servant Sonia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

maison forte
maison forte
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image