Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Le Verdier

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Castelnau-de-Montmiral

Références cadastrales

1812 A 805, 2000 A 642

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Limite 18e siècle 19e siècle

Description historique

La mise en oeuvre du pan de bois permet de dater la construction de la maison de la seconde moitié du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Un remaniement important est intervenu au 18e siècle ou au tout début du 19e siècle, notamment par un agrandissement sur l'arrière et le réaménagement de la salle principale au premier étage avec cheminée, évier et niche pour le lit. En façade, l'ouverture du premier étage et la porte du rez-de-chaussée ont aussi été repris à cette période.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à un pan

Commentaire descriptif de l'édifice

Le premier étage de la façade, le mur mitoyen ouest et les cloisonnements intérieurs sont construits en pan de bois. Le reste des maçonneries est en moellon de calcaire. En façade, le remplissage des structures en pan de bois semble être fait de petits moellons alors qu'à l'intérieur le remplissage est en torchis. La sablière de plancher du rez-de-chaussée a été sectionnée pour l'installation de la porte à l'encadrement de pierre de taille. L'angle inférieur abattu de la sablière témoigne de l'existence originelle d'une grande ouverture à ce niveau dont on conserve la limite est par le retour de l'angle abattu à l'extrémité. Les abouts de solives taillés en quart de rond ont leurs angles inférieurs terminés par un chanfrein se terminant lui-même par un congé en cuillère. A l'étage, la structure est faite d'une croix de Saint-André et de poteaux droits chevillés aux sablières, au moins pour tous ceux qui ne sont pas masqués par l'enduit. La petite fenêtre a été aménagée dans une ancienne croisée en bois bien plus grande dont le cadre subsiste. A l'extrémité est, la présence d'un départ de traverse permet probablement de restituer une demi-croisée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Servant Sonia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

maison
maison
© Conseil général du Tarn ; © Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image