Mégisserie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Mégisserie

Titre courant

Mégisserie

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Briatexte ; Bout du Pont

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Graulhet

Adresse de l'édifice

Bout du Pont

Références cadastrales

2013 A 01 653, 1195

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1863, 1870, 1874

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

D'après le registre des augmentations du cadastre, la tannerie a été construite en 1863, en même temps qu'une maison (sans doute la demeure qui la surplombe). Le bâtiment est l'objet de deux agrandissements successifs en 1870 et en 1874. La matrice cadastrale indique également une construction nouvelle en 1907 sans que l'on sache précisément à quoi elle correspond. D'après l'Annuaire du Tarn de la fin du 19e siècle une mégisserie appartenait alors aux frères Cantayré qui en sont toujours propriétaires pendant le premier quart du 20e siècle (matrice cadastrale). Une carte postale ancienne représente la mégisserie où l'on peut observer les bâtiments annexes qui descendaient vers le Dadou et qui n'existent plus aujourd'hui. Le bâtiment principal a été étendu de deux travées en direction du sud. Lors de la vente de la partie nord de la parcelle à une entreprise de vitrerie il a été muré au niveau de la limite de la partition. Un bâtiment (détruit) était adossé au flanc ouest de tannerie dans la cour et explique les trois fenêtres qui y sont murées.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre, moellon, bois

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique, tuile creuse

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à un pan

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment subsistant de la tannerie est un vaste édifice rectangulaire qui est situé le long du Dadou. La déclivité du terrain à cet endroit a entraîné la construction d'un étage de soubassement pour asseoir le bâtiment. Construit en moellons bruts, il est couvert par un toit à longs pans en tuiles plates mécaniques. Les chaînes d'angles et les piédroits des ouvertures sont en brique. Les linteaux sont alternativement en bois et en métal. Les deux niveaux supérieurs ouvrent sur l'extérieur par des persiennes en bois qui permettent d'aérer les séchoirs. La circulation entre les étages s'effectue par des escaliers droits en bois. Le niveau de soubassement comporte deux petites salles au sud et une grande salle qui se déploie sur six travées et n'est ouverte qu'en direction du Dadou. Elle abritait une chaîne de séchage qui courait sur toute sa longueur. A l'est, deux arcs en brique ouvrent sur le Dadou et permettent de faire arriver et sortir l'eau. Le rez-de-chaussée surélevé comporte également une grande salle et, dans l'extension sud, une pièce munie de hottes métalliques dont le plafond culmine à 5,48 m. Les deux niveaux supérieurs correspondent aux séchoirs et sont ouverts sur l'extérieur par des persiennes en bois. Ils ont tous les deux les mêmes caractéristiques : plafond bas (1,93 m pour le premier niveau, 1,84 pour le second), séries de crochets sur les poutres du plafond et plancher disjoint. Le but de ces espaces est de sécher les peaux : ils doivent donc être très bien ventilés et permettre d'entreposer un maximum de peaux dans le minimum de place. Ils se sont avérés insuffisants car des crochets ont été également installés sur les pannes du niveau de comble. Les bâtiments où est implantée actuellement la vitrerie correspondent aux anciens bureaux de la mégisserie et à un lieu de traitement des peaux. Au sud de l'édifice principal un hall couvert par un toit à un pan en tuile creuse a remplacé les anciens bâtiments visibles sur la carte postale ancienne. Il abrite ce qui semble être une grande cuve en ciment avec ouverture en brique sur le côté et trappe sur le dessus dont la fonction n'a pas pu être établie.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2013

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

La Taille Alice de, Bonhôte Jérôme

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

mégisserie
mégisserie
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image