Écart de Mauriac

Désignation

Dénomination de l'édifice

Écart

Appelation d'usage

Mauriac

Titre courant

Écart de Mauriac

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Senouillac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Lieu-dit

Mauriac

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle (?), 16e siècle, 19e siècle

Description historique

Le site de Mauriac était occupé 1418, date où le comte Jean d'Armagnac donna la haute seigneurie de Senouillac, Mauriac et Lagarrigue à Philippe-Jean de Rabastens. Le village est-il alors reconstruit et fortifié en même temps que le château ? Cela expliquerait le plan régulier de l'ensemble. La fortification de l'ensemble est achevée au début du 16e siècle puisqu'un acte notarié du 18 mai 1514 rapporte que les trois consuls de la communauté confient les clés de la porte à un habitant de Mauriac qui devait, moyennant 30 sous, ouvrir et fermer matin et soir les portes de la place. Le village, rallié au camp protestant en 1568 a subi en même temps que le château les contrecoups des guerres de religion. On observe plusieurs éléments du 17e siècle qui témoignent de la remise en état du village après cet épisode. En 1672 le village est encore fortifié car le compoix mentionne à de multiples reprises la présence de murailles.
Le village a conservé l'organisation générale de son parcellaire même si à l'ouest, deux maisons détruites (parcelles 78 et 85) rompent la continuité du bâti. La partie est du hameau a été également remaniée. La rangée de maisons situées au nord du hameau conservent sur leur élévation de nord de petites ouvertures qui devaient être les seules de ce côté là lorsque le village était fortifié. Le village était encore fortifié au 17e siècle car dans le compoix de 1672 une maison est mitoyenne au sud de la muraille. Un four commun (détruit) se trouvait à l'extrémité est de la rangée centrale de maisons. Le lavoir est situé au sud, légèrement en contrebas du hameau. Le village compte trois maisons à pans de bois mais le nombre important de têtes de murs conservées indiquent que ce mode de construction était fort répandu. En 1862, Auguste Tranier dénombrait 17 maisons à Mauriac pour 58 habitants.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, maçonnerie, enduit, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Ensemble concerté

Commentaire descriptif de l'édifice

Le village de Mauriac s’élève sur un coteau à l’extrémité nord-ouest de la commune, à l'ouest de la ligne de fer de Toulouse à Lexos. Il est constitué de maisons mitoyennes qui forment un U allongé (dont manquent désormais deux éléments à l'est), au milieu duquel prend place une autre rangée de constructions. L'ensemble définit ainsi deux rues qui se déploient selon un axe est-ouest. Une troisième rue, à l'ouest, suit un axe nord-sud et dessert les quelques maisons situées à proximité immédiate du château. La porte d'accès au village était vraisemblablement située à l'extrémité nord de cette rue. Le four communal était adossé à l'est de l'îlot central. Le lavoir est situé légèrement en contrebas, au sud-ouest. L'église et le cimetière sont situés au nord-est, hors de la partie qui était fortifiée. Une croix de mission fait face à l'église, à l'ouest. Les maisons ont toutes été très remaniées au fil des siècles, et conservent des ouvertures datant de nombreuses époques différentes. Plusieurs têtes de murs maçonnées font saillie sur la rue et indiquent la présence d'anciens pans de bois dont seuls deux éléments sont conservés. Elles indiquent également le découpage du parcellaire qui se caractérisait par des modules assez réguliers. Elles présentent un double décrochement ce qui témoigne de maisons à deux étages (conservés sur l'un des pans de bois). Sur l'élévation nord du hameau, de petites ouvertures chanfreinées semblent correspondre aux ouvertures primitives du hameau à l'époque où il était fortifié.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

La Taille Alice de

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

écart de Mauriac
écart de Mauriac
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image