Ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

Ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Senouillac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Lieu-dit

Lagarrigue

Références cadastrales

1828 C 01 65, 66, 2011 C 01 650

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Puits, toit à porcs, étable, remise, grange, aire à battre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle (?), 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle, 20e siècle

Description historique

La ferme est représentée sur le cadastre de 1828 : elle appartient alors à M. de Carrières, domicilié à Gaillac. Celui-ci possédait également un pigeonnier sur la parcelle 68 qui a disparu. La demeure et le bâtiment principal des dépendances agricoles semblent avoir été conservés en place. Le logis a été l'objet de nombreuses modifications : on y distingue les vestiges de trois demi-croisées ainsi que des appuis moulurés (remontés) qui invitent à proposer des datations au 16e et au 17e siècle. L'élévation est a été entièrement reprise au 19e siècle. La remise nord a été construite après le bâtiment principale des dépendances auquel elle est adossée. La remise sud a remplacé au 20e siècle les bâtiments mitoyens portés sur le cadastre de 1828.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, brique

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La ferme est constituée de trois bâtiments qui délimitent une cour : un long bâtiment agricole (étable, grange et chai ?) terminé par une remise (abritant toit à porcs, fenil et volière) longe la route. La demeure est un bâtiment rectangulaire qui lui fait face au nord-est. Un remise est placée au sud du bâtiment agricole ; le puits couvert est à l'est du logis.
Le logis est construit en moellon calcaire et en brique. Les élévations sud, est et ouest sont en moellons calcaire sur leur moitié inférieure et en brique sur leur moitié supérieure. Cette dichotomie se retrouve sur les chaînes d'angle. L'élévation nord est en moellon de calcaire avec des inclusions de brique dans sa partie ouest qui a fait l'objet d'une reprise. La chaîne d'angle nord-est est entièrement en pierre de taille. L'élévation orientale est ordonnancée et compte quatre travées. Les ouvertures rectangulaires ont des piédroits en brique tandis que les linteaux et les appuis de fenêtre son en grès. La façade est couronnée par une corniche denticulée en terre cuite. L'élévation sud est percée d'ouvertures hétéroclites. La maçonnerie en pierre conserve la trace d'un ancien jour qui est surmonté en partie haute par une fenêtre dont l'encadrement en brique (chanfreiné) signale la présence ancienne d'une demi-croisée. La maçonnerie conserve la trace d'un arc de décharge en brique. A gauche, une large fenêtre à linteau en grès a dû être percée en même temps que la reprise de l'élévation est. En partie haute, un large linteau en bois signale la présence d'une ouverture plus importante que la fenêtre actuelle ; l'appui saillant moulurée qui l'orne résulte d'un remploi. L'élévation ouest comporte les vestiges d'une demi-croisée dont le linteau, la traverse et l'appui sont en pierre de taille. Une fenêtre comporte un linteau en pierre de taille et un appui saillant mouluré qui sont tous deux le fruit d'un remploi. Sur l'élévation nord, les vestiges d'une troisième demi-croisée, dont l'encadrement est entièrement en pierre de taille, sont conservés.
Les dépendances sont construites en brique et en calcaire (petit appareil relativement assisé sur l'élévation ouest). La charpente de la remise nord porte des marques d'assemblage.

Commentaires d'usage régional

Édifices à plusieurs corps de bâtiment formant cour

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une personne privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

La Taille Alice de, Chabbert Roland

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
ferme
ferme
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image