Logis, ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Logis, ferme

Titre courant

Logis, ferme

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Senouillac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays du Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou

Canton

Gaillac

Lieu-dit

Galdou

Références cadastrales

1828 B2 504, 505, 2010 B 02 559

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Remise, grange

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle

Description historique

D'après le style de ses ouvertures conservées et de sa cheminée, le bâtiment principal de la ferme semble pouvoir être daté du 17e siècle. Son plan rectangulaire ne relève pas du parti d'origine : l'angle sud-est, couvert d'un toit en appentis, est une adjonction ultérieure dont la couture est nettement lisible sur la façade est. Il abrite l'unique escalier de l'édifice : avant sa construction, l'accès aux étages supérieurs s'effectuait sans doute par un escalier hors-oeuvre situé au même emplacement. Cela expliquerait le plan en L de l'édifice primitif. Les bâtiments agricoles, dont certains apparaissent sur le cadastre napoléonien, ont pour leur part été beaucoup modifiés. Sur les registres du plan cadastral de 1828, la ferme appartient à un dénommé Flest (?), propriétaire à Gaillac.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, calcaire, moellon, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie du couvrement

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La ferme est organisée de façon longitudinale selon un axe est-ouest: le bâtiment d'habitation, de forme rectangulaire, est situé perpendiculairement à la route. Les bâtiments agricoles se répartissent de part et d'autre de lui, au nord et au sud, définissant ainsi une cour.
Le bâtiment principal, quoique de plan rectangulaire, ne forme pas un tout totalement homogène : l'angle sud-est, qui abrite l'escalier droit, a été ajouté à l'édifice primitif. Les parties est et ouest sont couvertes par deux toitures différentes, qui ne sont pas au même niveau.
L'édifice est construit en briques qui reposent sur un solin de moellons équarris. Les chaînes d'angle et les encadrements de fenêtres anciennes alternent la brique et la pierre de taille. Les toitures sont en tuile creuse. Une corniche denticulée en terre cuite court sur tout l'édifice au sommet du mur.
Les ouvertures les mieux conservées sont celles de l'étage de comble : elles sont chanfreinées, avec congé et comportent un appui mouluré en pierre (en brique pour celle de l'angle sud-ouest). Les fenêtres du premier étage des façades nord et est ont été modifiées mais on y devine la trace de fenêtres à meneaux. Les fenêtres de l'appentis, sur la façade sud, semblent suivre la pente de l'escalier.
Au premier étage est conservée une grande cheminée en brique à décor architecturé, qui comporte des niches de part et d'autre du foyer. Une grande arcade en brique se trouve au rez-de-chaussée, dans l'angle sud-ouest, dont la fonction n'a pas pu être déterminée.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Croix

Description de l'iconographie

Une petite croix surmonte la croupe du côté est.

Commentaires d'usage régional

Logis différencié des dépendances

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Cheminée

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une personne privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

La Taille Alice de

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique départementale (patrimoine vigneron du Pays Gaillacois)

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
ferme
ferme
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image