Cloître de la collégiale Saint-Salvi

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cloître

Titre courant

Cloître de la collégiale Saint-Salvi

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn (81) ; Albi

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Tarn

Canton

Albi

Références cadastrales

2010 AE 8

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Jardin

Nom de l'édifice

Église Saint-Salvi

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 13e siècle, 4e quart 13e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1270, 1280

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

Dans un acte daté du 12 décembre 1270, le prévôt Pierre de Lacaune promet le concours du chapître pour la construction du cloître. "Petrus III de la Cauna, praepositus 1265. Anno 1270 ipse et canonici in capitulo Sancti Salvii congregati deliberaverunt de claustro aedificando. Praepositus promisit decem libras caturcenses singulis annis solvenda in festo omnium sanctorum usque ad finem operis. Canonici vero deciman partem suorum redituum et fructuum".
Il faut donc envisager que ce dernier soit érigé dans le dernier quart du 13e siècle (1270-1280) mais il est envisageable qu'une clôture plus ancienne ait précédé cet ensemble.
Un donateur, Vital de Malvési, qui fut peut-être le concepteur du cloître est autorisé à se faire bâtir un mausolée contre l'église, pour lui et son frère dans lequel il est inhumé en 1273.
Vendu comme bien national le 30 messidor an IV (18 juillet 1796), le cloître subit de nombreux démages. Son nouveau propriétaire le transforme en jardin et engage la démolition des ailes nord et est. Le 1er prairial an X (21 mai 1802), un arrêté du maire autorise la destruction de l'aile ouest.
En 1853, la municipalité rachète le terrain qui est peu à peu réaménagé. La visite en 1929 du Congrès de la Société Française d'Archéologie entraîne la construction du bout de l'aile nord afin d'abriter le tombeau des frères Malvévi.
Le cloître est aujourd'hui aménagé en jardin public.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès, calcaire, moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Toit à un pan

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Pelouse ; plate-bande ; groupe d'arbres

Commentaire descriptif de l'édifice

Le cloître de forme trapézoïdale est situé au sud de l'église. Sa forme s'adapte à la topographie du site. Seule la galerie méridionale subsiste. Les amorces des ailes orientale et occidentale sont encore visibles. L'aile sud repose sur un bahut de pierre. Elle compte 16 arcades en plein cintre retombant sur des colonnettes jumelées surmontées de chapiteaux feuillagés et historiés.
A chaque extrémité de la galerie, un massif maçonné reçoit la retombée de la dernière arcade et porte, sur deux de ses faces, un décor de gâble dont les rampants sont ornés de crochets. Ce décor se retrouve sur la partie médiane de la galerie méridionale qui présente une arcature plus étroite, soutenue par un faisceau de quatre colonnettes. L'arc est à cet endroit plus épais et orné d'un gâble fleuronnée.
Il semble qu'une partie du cloître soit construit sur un étage de caves. Le couvert de jardin s'organise sous la forme de 3 parterres engazonnés sur lesquels sont dessinées des plates-bandes dont la terre est retenue par des cloisons de branchages tressés. On y trouve cinq cyprès, un laurier, des rosiers, des plantes médicinales, potagères, fruitières et ornementales.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Ornement végétal ; feuillage ; animal fantastique

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1922/10/16 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM81001430, IM81001442, IM81001441

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2013

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fournier Claire, Chabbert Roland, Vanacker Céline

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Midi-Pyrénées - Direction de la Culture et de l'Audiovisuel - Service Connaissance du Patrimoine
22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - 05.34.45.97.33

cloître de la collégiale Saint-Salvi
cloître de la collégiale Saint-Salvi
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image