Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Somme (80) ; Mers-les-Bains ; 1 ancienne rue de l'Avenir, actuellement rue Marcel-Holleville ; ancienne rue Pierre-Lefort, actuellement rue Henri-Leboeuf

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Côte picarde

Canton

Ault

Lieu-dit

Balnéaire (quartier) ; lotissement communal 3

Adresse de l'édifice

Marcel-Holleville (ancienne rue de l'Avenir, actuellement rue) 1 ; Henri-Leboeuf (ancienne rue Pierre-Lefort, actuellement rue)

Références cadastrales

1982 AE 608, 1982 AE 608

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Perrot, veuve (commanditaire)

Description historique

Maison construite entre 1887 et 1890 (imposition du cadastre en 1890) pour la veuve Perrot demeurant à Paris (source : matrice cadastrale).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, grès, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise, zinc en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, pignon couvert, croupe ronde, dôme circulaire

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice établi en angle et à l'aplomb de la rue, en parcelle traversante, mitoyen sur une façade, et implanté sur la totalité de la parcelle. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent. La base du mur présente des moellons de grès apparents formant soubassement taluté. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans brisés, l'angle étant couvert d'une croupe ronde. L'habitation présente trois façades en élévation, dont un pan semi-circulaire mis en valeur par un balcon filant à chaque étage-carré. La façade sur la rue Marcel-Holleville ne présente que des balconnets, alors que la façade opposée, orientée vers la mer, est animée par un bow-window sous balcon. Chaque niveau est marqué par un bandeau horizontal. Une hiérarchie est visible dans l'emploi de baies à linteau au 1er étage-carré, et de baies cintrées au 2e étage-carré. Le rez-de-chaussée est accessible depuis les deux rues.

Technique du décor des immeubles par nature

Céramique, menuiserie

Description de l'iconographie

Frise de céramique sur le faîte du mur. Les garde-corps des balcons, en menuiserie, participent au décor.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Justome Elisabeth

Cadre de l'étude

Patrimoine de la villégiature (la Côte picarde)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens

maison
maison
© Inventaire, général, ADAGP ; © SMACOPI
Voir la notice image