Ancienne gare de Péronne-Flamicourt

Désignation

Dénomination de l'édifice

Gare

Appelation d'usage

De Péronne-Flamicourt

Destination actuelle de l'édifice

Magasin de commerce ; logement

Titre courant

Ancienne gare de Péronne-Flamicourt

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Somme (80) ; Doingt ; avenue de la Gare

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Somme

Canton

Péronne

Lieu-dit

Flamicourt

Adresse de l'édifice

Gare (avenue de la)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Passerelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1921

Commentaires concernant la datation

Porte la date

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La première gare, construite dans la 2e moitié du 19e siècle, possède une structure en pan-de-bois à remplissage de brique. Ce premier édifice est remplacé en 1909 par un nouvel édifice plus développé (façade du corps central à un étage et à 4 travées au lieu de 3, 2 ailes latérales dotées d'un étage de comble en comble brisé). Les installations ferroviaires, gare et passerelle, sont détruites pendant la guerre de 1914-1918. Au lendemain de la guerre, la Compagnie des Chemins de Fer du Nord, décide d'acquérir quelques propriétés privées afin d'agrandir l'emprise ferroviaire et améliorer l'accès à Péronne depuis Flamicourt (1920). Le bâtiment de la gare est rebâti et inauguré le 22 septembre 1922. La passerelle, composée jusqu'à la guerre de poutres à treillis supportées par 8 colonnes en fonte, de garde-corps à treillis et de marches en tôle striée, est reconstruite en 1933 en arc (tablier en béton armé à poutre haute "bowstring" enjambant en une seule travée la portée de 52, 30 m). L'édifice est désaffecté après la suppression du trafic voyageurs sur la ligne de Saint-Just à Cambrai et reconverti en commerce et logements. Face à la gare est reconstruit un rang régulier de 7 immeubles, n° 13 à 25 avenue de la Gare, avec façades en ciment, plan en L.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, calcaire, pierre de taille, fer

Matériaux de la couverture

Zinc en couverture

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit en pavillon, toit à longs pans brisés, croupe brisée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

Poitrail en fer en linteau de l'ancienne entrée ; sommiers et clés d'arcs en pierre (en pointe de diamant). Grandes tuiles de zinc losangées. Débords de toit portés par des consoles en bois. Corps central de 5 travées à un étage et comble accosté de 2 ailes symétriques à rez-de-chaussée et comble. Harpes à bossages en brique. Horloge sous l'abri d'une lucarne-pignon.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (reconstruction de la Haute-Somme)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens