mairie-école

Désignation

Dénomination

mairie, école

Titre courant

mairie-école

Localisation

Localisation

Picardie 80 Cléry-sur-Somme

Aire d'étude

Haute-Somme

Canton

Péronne

Adresse

Eglise (rue de l') 52, 53

Référence cadastrale

2002 AB 113 à 118

Milieu d'implantation

en village

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e quart 20e siècle

Datation en années

1925

Justification de la datation

daté par source

Justification de l'attribution

attribué par source

Personnalitées

Fenaille Maurice (commanditaire)

Commentaire historique

Le groupe scolaire comprend en 1905, à l'ouest, l'école de garçons avec un logement et à l'est l'école de filles avec également un logement. Il s'agit du projet réalisé en 1868 par l'architecte de l'arrondissement J. Robbe. L'ensemble mairie-école bénéficie d'une reconstruction prioritaire grâce à l'action généreuse d'un mécène, Maurice Fenaille. Ce raffineur de pétrole parisien, dont le fils Pierre Fenaille réchappe miraculeusement à un fait d'arme en avion au-dessus de Cléry le 4 septembre 1916, prend une grande partie de la reconstruction de Cléry à sa charge, en manière d'action de grâce. Dès la fin de la guerre celui-ci expose (lettre du 11 avril 1919 à M Blanc) les aides qu'il compte apporter à la commune faisant les avances nécessaires pour une réalisation rapide du programme et prenant à sa charge les dépassements. "M Fenaille, qui a adopté Cléry, a décidé de faire à la commune toutes les avances nécessaires à l'exécution immédiate des travaux projetés". "M Fenaille possède la main d'oeuvre et les matériaux nécessaires", "il veut commencer au plus vite" (22 février 1921). La reconstruction du groupe scolaire fait l'objet d'un marché : la commune verse à M. Fenaille la totalité de l'indemnité de dommages de guerre accordée afin qu'il réalise l'ouvrage. La commune accepte les dons de M. Fenaille : avances de 284 088 F en 1922 et de 8 000 F en 1925. La reconstruction, étudiée par l'architecte L. Sorel de Paris (dessins août 1919) , comprenant écoles, W-C, mairie et logements d'instituteurs, est réalisée en 1921-1922 par Icard, Champion et Menier (Paris) , l'entreprise de Maurice Fenaille. La réception des travaux a lieu en septembre 1925. La salle des fêtes est construite en 1933 par l'entreprise Lecat.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

brique, béton armé

Matériau de la couverture

ardoise

Parti de plan

plan régulier

Vaisseau et étage

rez-de-chaussée, étage de comble

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier dans-oeuvre

Commentaire description

Mur de soutènement en béton de briquaillon et chaux. Large pignon coiffé d'un lanternon d'horloge. Entrée de la mairie sous un porche (grand arc surbaissé). Grille de clôture en fer rond noué à la façon des chevaux de frise. Une plaque rend hommage au donateur Maurice Fenaille 1919-1922.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

enquête thématique régionale (reconstruction de la Haute-Somme)

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57