Mairie-école

Désignation

Dénomination de l'édifice

Mairie, école

Titre courant

Mairie-école

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Somme (80) ; Devise ; place de la République

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Somme

Canton

Ham

Adresse de l'édifice

République (place de la)

Références cadastrales

AB 51

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1933

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Tattegrain Jacques-Roger (commanditaire)

Description historique

L'école communale de Devise occupe jusqu'à la guerre de 1914-1918 un site différent de l'emplacement actuel, plus au nord, sur la rue Principale du village (route de Chuignes à Vermand). La commune reconstruit ces locaux en 1914 (Darcourt, architecte à Péronne) , travaux qui sont sur le point d'être terminés lors de la déclaration de guerre. La nouvelle construction est détruite avec le reste du village le 19 mars 1917, lors du repli de l'armée allemande. Un premier avant-projet, dans un style très proche du projet Darcourt de 1914, est proposé par les architectes A. Rischmann et L Houblain (Bois-Colombes) en janvier 1923. Le programme associe une salle des fêtes, une salle de classe, bordée sur toute sa longueur par deux préaux, la salle de mairie et le logement de l'instituteur. Des révisions de ce projet, présentées en 1924 et les années suivantes, appellent les critiques du comité mixte d'examen des constructions scolaires, visant à réduire les coûts et à en améliorer la construction. A l'instigation du maire J. R. Tattegrain, qui y engage ses propres ressources, la commune se rend acquéreur d'un terrain plus vaste en 1929, dans la partie haute de la place. Un nouveau projet est proposé (devis et dessins avril 1933) offrant une meilleure orientation est-ouest pour la salle de classe. Ce projet définitif comprend un préau unique constitué d'un auvent en béton armé en porte-à-faux. L'entreprise Albert Eymard (Athies) est déclarée adjudicataire des travaux. La réception définitive a lieu le 1er juillet 1933. Le monument aux morts vient s'adosser à la façade aveugle de l'école tournée vers la place.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, béton armé

Matériaux de la couverture

Tuile plate, ciment en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit en pavillon, toit à longs pans, terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bailly Gilles-Henri, Caulliez Stéphanie, Laurent Philippe

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (reconstruction de la Haute-Somme)

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens