Distillerie d'alcool de betteraves Renault, Texier et Poupinot, puis Texier, Roullet, Rouanet, puis Brangier, actuellement logement et hangar agricole

Désignation

Dénomination de l'édifice

Distillerie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Distillerie d'alcool de betteraves

Appelation d'usage

Distillerie Renault, Texier et Poupinot, puis Texier, Roullet, Rouanet, puis Brangier

Destination actuelle de l'édifice

Logement ; remise agricole

Titre courant

Distillerie d'alcool de betteraves Renault, Texier et Poupinot, puis Texier, Roullet, Rouanet, puis Brangier, actuellement logement et hangar agricole

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; La Crèche ; rue des Sablières

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Saint-Maixent-l'Ecole-I

Adresse de l'édifice

Sablières (rue des)

Références cadastrales

2004 E5 864 à 866, 881, 882, 1887, 1893, 1690, 2889

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication ; bureau d'entreprise ; magasin industriel ; logement d'ouvriers ; réservoir industriel

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1863

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette distillerie d'alcool de betteraves est créée en 1863 par MM. Renault, Texier et Poupinot, qui font édifier à côté de l'atelier proprement dit de vastes bureaux et un magasin industriel ainsi que cinq logement d'ouvriers. La distillation est effectuée selon le système Dubrunfaut à l'aide d'une colonne à distiller. Les pulpes qui sortent de l'établissement, ayant subi une pression de 300000 kg, sont sèches comme du carton. Les bâtiments sont vendus par adjudication à la suite de la faillite déclarée en juin 1894 par MM Texier, Roullet et Rouanet, à Antoine Bergeron, marchand de métaux. L'année suivante, l'établissement est racheté par Armand Brangier, médecin, également propriétaire de la distillerie voisine des Etrés (étudiée, IA79002461). Les betteraves sont râpées dans l'établissement des Sablières, mais la distillation a lieu dans celui des Etrés mieux alimenté en eau. Il semble que toute activité cesse aux environs de 1920. Depuis, la propriété a été scindée en plusieurs lots ; l'atelier de fabrication a été transformé en hangar agricole et en logement, tandis que la démolition de la cheminée en pierre de taille a servi à la construction d'une maison dans les années 1930.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse ; tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement ; en rez-de-chaussée surélevé ; comble à surcroît

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon couvert ; croupe ; appentis

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique ; produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Tous les bâtiments dépendant de la distillerie sont en moellon de calcaire enduit ou non. Presque tous possèdent un étage de soubassement et, hormis l'atelier de fabrication, sont dotés d'un comble à surcroît. Les toits sont en tuile creuse à l'exception des logements d'ouvriers qui se présentent groupés formant une barre. Seul le corps de bâtiment des bureaux est couvert d'un toit à croupes. L'atelier est couvert d'un toit en appentis. Près de son pignon est, un réservoir circulaire maçonné d'environ 4 m de diamètre et de 6 m de profondeur est relié à la Sèvre Niortaise par un tunnel maçonné de 1, 80 m de haut ; ce réservoir alimentait l'établissement en eau.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07