Moulin à blé et à papier, puis minoterie Sauzeau, puis Mimault

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à blé, moulin à papier, minoterie

Appelation d'usage

Minoterie Sauzeau, puis Mimault

Titre courant

Moulin à blé et à papier, puis minoterie Sauzeau, puis Mimault

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; La Crèche ; 16 chemin de la Papeterie

Précision sur la localisation

Autrefois sur commune de : Chavagné

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Saint-Maixent-l'Ecole-I

Adresse de l'édifice

Papeterie (chemin de la) 16

Références cadastrales

1830 A 633 à 637, 2000 H1 217, 218

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Sèvre Niortaise (la)

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, atelier de conditionnement, logement patronal, écurie, garage

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 1er quart 20e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1907, 1913, 1927

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Comme le nom de ce hameau l'indique, un moulin à papier a été autrefois exploité à cet endroit. Mais au 19e siècle, il s'agit de deux moulins à blé appartenant, dans les années 1850, à Pierre Monnet pour l'un et François Bourdet pour l'autre. Tous deux sont pourvus de deux paires de meules actionnées par une roue. En 1869, l'un des moulins est monté à l'anglaise. A partir des années 1880, ils appartiennent tous deux à des membres de la famille Sauzeau, descendante des Monnet. Il semble que Jacques Sauzeau réunisse les deux entreprises ; c'est lui qui fait construire la minoterie en 1907 et vraisemblablement installer la roue toujours en place. Le logement patronal subit également des transformations à cette époque. La succession est assurée en 1911 par Louis-Philippe Sauzeau. La minoterie est agrandie en 1913, puis en 1927. En 1938, l'affaire passe au gendre de Sauzeau, Jean Mimault. L'établissement a cessé de fonctionner vers 1975 ; l'atelier pourvu de l'ensemble de ses machines est désaffecté mais le logement est toujours habité.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, ciment amiante en couverture

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, produite sur place, roue hydraulique verticale, énergie thermique, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'ensemble des bâtiments est en moellon de calcaire enduit ; les ateliers de fabrication et de conditionnement ont été édifiés perpendiculairement à la rivière, tandis que le logement patronal est venu s'accoler dans l'autre sens, son élévation antérieure au sud-ouest. L'atelier de fabrication, couvert de ciment amiante, est doté de trois étages carrés, tandis que le logement et l'atelier de conditionnement possèdent un étage carré et un grand comble à surcroît. L'atelier de fabrication est traversé par deux vannes motrices ; l'une sans roue, l'autre avec une roue de type Sagebien de 7, 50 m de diamètre et 1, 70 m de large, dont les aubes ont presque toutes disparu. Le logement possède un toit à croupes en tuile creuse. Les garages et anciennes écuries sont en moellon enduit, en rez-de-chaussée et toit en tuile creuse.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Machine énergétique

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07