usine de chaux Mérigot, puis David, actuellement maison et entrepôt municipal

Désignation

Dénomination

usine de chaux

Appellation et titre

Mérigot, puis David

Destinations successives et actuelle

maison ; entrepôt municipal

Titre courant

usine de chaux Mérigot, puis David, actuellement maison et entrepôt municipal

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Saint-Maixent-l'Ecole

Précision sur la localisation

autrefois sur commune de : Saivres

Aire d'étude

Deux-Sèvres

Canton

Saint-Maixent-l'Ecole-I

Lieu-dit

les Courolles

Référence cadastrale

2003 AI1 11, 68

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

four industriel, logement patronal, carrière

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Datation en années

1856

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Cette usine de chaux est créée par Clément Mérigot qui demande en 1856 l'autorisation préfectorale d'installer un four à chaux spécialement destiné à l'amendement des terres. Il est probable que le logement du chaufournier ait été bâti en même temps. Un second four semble construit immédiatement après le premier, tandis qu'un troisième ne l'est que plus tard. L'affaire est reprise par la suite par la famille David, propriétaire d'un autre four à chaux à Nanteuil (étudié, IA79002449). Depuis la cessation d'activité, l'aire de défournement a été rachetée par la municipalité et transformée en dépôt, tandis que la maison du chaufournier et la carrière appartiennent à un particulier ; la carrière a été transformée en potager.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, enduit, pierre de taille

Matériau de la couverture

tuile creuse

Vaisseau et étage

1 étage carré

Type et nature du couvrement

charpente en bois apparente

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire description

Le massif des fours s'élève dans la carrière exploitée à cet endroit sur une hauteur d'environ 6 m. Seule la façade antérieure est maçonnée en pierre de taille. Une butte de déblais a été constituée à l'arrière de manière à ménager une hauteur d'environ 10 m. Au premier four est venu s'adjoindre le deuxième vers le nord, puis le troisième dans un massif bâti en avant-corps et maçonné sur deux côtés. La gueule de défournement du premier est abritée par une voûte en plein cintre d'environ 1, 60 m de haut, celle du deuxième légèrement segmentaire fait 3 m, tandis que la troisième, en plein cintre, mesure environ 2, 50 m de haut. Les deux premières cuves sont semblables, droites et légèrement ovoïdes en bas avec un gueulard de 2, 50 m de diamètre. La troisième cuve n'est pas visible. Le logement du chaufournier, en moellon enduit et à un étage carré, est couvert en tuile creuse ; il a subi quelques transformations dans les années 1970.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté

Protection

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Eléments remarquables

four industriel

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée,propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30