usine de chaux Royer, puis Labasse

Désignation

Dénomination

usine de chaux

Appellation et titre

Royer, puis Labasse

Titre courant

usine de chaux Royer, puis Labasse

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Nanteuil

Aire d'étude

Deux-Sèvres

Canton

Saint-Maixent-l'Ecole-II

Lieu-dit

la Grande-Palisse

Référence cadastrale

2000 ZL 62, 273

Milieu d'implantation

isolé

Parties non étud

four industriel

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle

Datation en années

1871, 1974

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Cette usine de chaux est créée par Georges Royer qui fait édifier l'un des deux fours en 1871, mais l'autorisation préfectorale ne lui en est accordée que le 19 juin 1874. Le second four est bâti quelques années plus tard. L'affaire est reprise en 1926 par François Labasse, dont la famille est originaire de la Creuse. La succession est ensuite prise par Georges Labasse en 1939, puis par le fils de ce dernier, en 1970. Les deux anciens fours cessent de fonctionner en 1974, après la construction d'un troisième à une centaine de mètre des précédents et à proximité d'une autre carrière. Ce four fonctionne selon la même technique que les anciens, mais il est chargé de façon automatique par un tourniquet qui distribue la pierre et le charbon transporté au gueulard par un tapis roulant. Une trémie, reliée à un autre tapis roulant, facilite le défournement de la pierre cuite au bas du four. La chaux produite est surtout utilisée pour l'amendement des terres.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, pierre de taille, béton, parpaing de béton

Commentaire description

Le massif des anciens fours, d'une hauteur de 10 m, est construit dans la carrière contre le front de taille. Seule l'élévation antérieure est maçonnée en pierre de taille. A un premier four a été adjoint un second. Le premier possède une gueule de défournement en arc segmentaire d'environ 2, 50 m de large et son élévation est couronnée d'une corniche formée d'une rangée de pierres quadrangulaires en saillie. La partie basse de l'autre four a été bétonnée, ce qui masque le parti d'origine, mais il semble que la gueule était en plein cintre et d'environ 1, 80 m de large. Le four de 1974 se présente comme une tour de plan carré, haute de 12 m de haut et 5 m de côté, bâtie en parpaing de béton. A l'intérieur, la cuve cylindrique, en brique réfractaire, est droite et légèrement conique dans sa partie basse.

Protection

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Eléments remarquables

four industriel

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30