Usine de chaux Pager ; actuellement ferme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de chaux

Appelation d'usage

Pager

Destination actuelle de l'édifice

Ferme

Titre courant

Usine de chaux Pager ; actuellement ferme

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Ardin

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Coulonges-sur-l'Autize

Lieu-dit

La Croix-Grignon

Références cadastrales

2003 ZB 91, 92

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Four industriel, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1877, 1878, 1880

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cet établissement est créé par les frères Pager en 1877 comme l'atteste l'inscription portée sur la clé de l'arc de défournement de l'un des deux fours à chaux : FAIT FAIRE PAR LES FRERES PAGER 1877 ET CELINA PAGER. Cette construction fait suite à l'autorisation préfectorale accordée à François Pager le 16 février 1877. Le second four est édifié l'année suivante. Ces fours s'élèvent au coeur d'une carrière exploitée précédemment pour l'empierrement de la route sur une hauteur variant de 3 à 6 m environ, non loin de bâtiments abritant logement, écurie et grange. Un corps de bâtiment est édifié en 1880 pour abriter un bureau. Il semble que cette usine de chaux cesse de fonctionner au moment de la Première Guerre mondiale. Le site est racheté par un agriculteur qui en fait le siège de son exploitation.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, en rez-de-chaussée, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Le massif des deux fours, partiellement envahi par la végétation, s'élève au centre de la carrière exploitée sur une hauteur de 4 à 5 m. L'élévation de 6 m de haut environ est appareillée en pierre de taille. Les arcs des gueules de défournement en plein-cintre ont une hauteur de 2, 10 m et une largeur de 2, 40 m. La gueule du four nord-ouest est surmonté de deux arcs de décharge segmentaires. Il semble que le logement et les dépendances agricoles soient préexistants à la carrière puisque ils sont bâtis sur un socle correspondant à la pierre exploitée ailleurs. Le bureau est en moellon enduit, à un étage de soubassement avec toit en tuile creuse. Son pignon accueille un pigeonnier constitué de trois rangées de trous de boulin séparées par des bandeaux en pierre de taille.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Four industriel

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07