Usine de chaussures dite Manufacture thouarsaise de sabots ; actuellement maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de chaussures

Appelation d'usage

Manufacture thouarsaise de sabots

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Usine de chaussures dite Manufacture thouarsaise de sabots ; actuellement maison

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Thouars ; 50 rue de la Porte au Prévost

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Thouars 2

Adresse de l'édifice

Porte au Prévost (rue de la) 50

Références cadastrales

2002 BO 100

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1947

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette usine de chaussures appelée Manufacture thouarsaise de sabots est créée par Adrien Palluault durant le 1er quart du 20e siècle. L'affaire se développant, d'autres ateliers sont créés dans les rues Réjane, Voltaire et Pasteur. Dans les années 1930, la raison sociale est devenue Palluault frères et des ateliers existent rue Rabelais et rue Pierre-Loti. En 1947, l'atelier de la rue de la Porte-au-Prévost est agrandi. Dans les années 1950, un nouveau bâtiment est édifié boulevard de Hannut. Après la fermeture de l'entreprise dans les années 1980, ce bâtiment, racheté par la ville, a été transformé en foyer laïc alors que le premier site, rue de la Porte au Prévost, était transformé en logement.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit, béton armé

Matériaux de la couverture

Ardoise, béton en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente, en brique

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, terrasse

Commentaire descriptif de l'édifice

Les ateliers ont été édifiés auprès du logement patronal qui servait vraisemblablement également d'atelier. Ce logement en moellon enduit possède un étage carré et un comble à surcroît. Il semble avoir été agrandi en plusieurs étapes. La partie des ateliers encore visible est en béton armé, en rez-de-chaussée et couverte d'une toit en terrasse. A l'intérieur, le plafond est constitué de voûtains en brique s'appuyant sur des poutrelles métalliques. L'inscription Prêter c'est perdre est encore lisible sur une poutre.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07