Usine d'allumettes Lebatteux, actuellement logement

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine d'allumettes

Appelation d'usage

Lebatteux

Destination actuelle de l'édifice

Logement

Titre courant

Usine d'allumettes Lebatteux, actuellement logement

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Pas-de-Jeu ; 10 route de Oiron

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Thouars 1

Lieu-dit

La Fabrique

Adresse de l'édifice

Oiron (route de) 10

Références cadastrales

2002 C2 166

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication ; logement d'ouvriers

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1871

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette usine d'allumettes est bâtie en 1871 pour Charles Lebatteux. Ce dernier est l'un des frères Lebatteux, propriétaires de la Manufacture d'allumettes installée à Angers et transférée à Trélazé en 1863. Le site choisi à Pas-de-Jeu est proche de la gare que l'on pense relier par une voie jamais installée. En même temps que l'usine proprement dite est édifié un corps de bâtiment destiné à des logements d'ouvriers. Il semble que l'établissement n'ait jamais été opérationnel puisque, dès 1872, l'Etat se réserve le monopole de la fabrication d'allumettes. L'ensemble des bâtiments est de suite converti en logements ; les matrices cadastrales ne mentionnent d'ailleurs que la présence de maisons. L'appellation la Fabrique dévolue au lieu semble postérieure aux années 1930. L'atelier de fabrication est actuellement partiellement en ruines, mais le bâtiment des logements est habité.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée ; comble à surcroît

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon couvert ; croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de fabrication est constitué de trois corps de bâtiment juxtaposés couverts à l'origine d'une charpente en bois et d'un toit en ardoise ; actuellement deux d'entre eux sont dépourvus de couverture et le troisième est doté d'une charpente à fermettes et d'un toit en matériau synthétique refaits dans les années 1990. Des chaînages d'angle en attente montrent que le projet initial prévoyait un agrandissement de part et d'autre de l'édifice actuel. L'élévation antérieure est formée des trois pignons, dans lesquels étaient ménagées des portes en plein cintre surmontées d'une table circulaire en pierre ; une haute porte a remplacé au centre l'ordonnance originelle. L'élévation postérieure est identique hormis la présence des tables circulaires. Les trois portes existant dans les élévations latérales sont rectangulaires. Tous les encadrements des baies sont en brique. Quatre logements d'ouvriers étaient aménagés dans deux corps de bâtiment également juxtaposés couverts de toits en ardoise dotées de croupes du côté de la route. Les encadrements des ouvertures, en plein cintre et en brique, ont été modifiés pour certains. Ces logements en rez-de-chaussée sont surmontés de combles en surcroît accessibles par des lucarnes pendantes ; une lucarne d'origine couverte d'une croupe subsiste.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté ; mauvais état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07