Moulin à blé, puis minoterie Quillet ; actuellement musée

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à blé ; minoterie

Appelation d'usage

Minoterie Quillet

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Moulin à blé, puis minoterie Quillet ; actuellement musée

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Thouars

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Thouars 2

Lieu-dit

Moulin de Crevant

Références cadastrales

2002 BO 97, 197, 207

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Le Thouet

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication ; magasin industriel ; logement patronal ; bief de dérivation

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle ; 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1840 ; 1893

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Au 19e siècle, deux moulins coexistent à cet endroit. L'un d'eux, reconstruit en 1840, est acheté par la famille Quillet en 1856. Une roue hydraulique actionne quatre paires de meules. L'autre est acquis par la ville qui installe, en 1862, dans le prolongement du moulin Quillet, une machine à vapeur et deux pompes à piston pour son alimentation en eau. Après la construction de l'usine de la Madeleine, la ville abandonne la partie appelée Vieux-Moulin, qui semble démolie, et le pompage des eaux ; le moulin des Quillet poursuit, lui, son activité. En 1893, le logement patronal est édifié dans le prolongement des écuries. La transformation en minoterie date de 1903, année du remplacement de la roue par une turbine -encore en fonctionnement-, de l'installation de machines à cylindres de marque Buhler et d'un plansichter. Après la cessation d'activité dans les années 1990, les bâtiments sont rachetés par la Communauté de communes du Thouarsais en 1997 et transformés en écomusée de la minoterie. Les écuries ont été surélevées et le magasin transformé en restaurant. Tous les mécanismes de la minoterie fonctionnent.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés ; étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe ; pignon couvert ; toit à longs pans brisés

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique ; produite sur place ; turbine hydraulique ; énergie thermique

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments, édifiés de part et d'autre de la rue, sont en moellon de calcaire enduit avec toit en ardoise. L'atelier de fabrication possède deux étages carrés et un toit à croupes partiellement exhaussé du côté ouest. Le logement patronal, à un étage carré et étage de comble, est couvert d'un toit à longs pans brisés.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté ; restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07