Tuilerie et briqueterie Darfeuille, puis Vincent

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tuilerie, briqueterie

Appelation d'usage

Tuilerie Darfeuille, puis Vincent

Titre courant

Tuilerie et briqueterie Darfeuille, puis Vincent

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Glénay

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Saint-Varent

Adresse de l'édifice

Four (rue du) 4

Références cadastrales

2003 A3 859

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Four industriel, hangar industriel, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1947, 1961

Commentaires concernant la datation

Daté par tradition orale

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette tuilerie-briqueterie est créée vraisemblablement durant le 3e quart du 19e siècle. Elle est reprise par les époux Darfeuille vers 1880. Leur fils, Raoul, leur succède à partir de 1941, année de l'installation de l'électricité. Jusqu'alors un manège animal était utilisé pour le malaxage de la terre. Le four actuel est une reconstruction de 1947 ; seul du bois y est consumé. Jean Vincent prend la succession en 1961 ; c'est à cette époque qu'est bâti le hangar qui précède le four et qui devient l'atelier de fabrication en abritant le mouilleur-mélangeur, le malaxeur, la mouleuse et la coupeuse. Des tuiles, des briques et des briques plâtrières sont fabriquées dans l'établissement qui cesse de fonctionner en 1971.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, pignon couvert

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie animale, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Le four à sole horizontale et légèrement en pente est constitué d'épais murs de moellon de schiste doublé à l'intérieur par des briques posées de champ. Les dimensions intérieures sont 2, 30 m de hauteur et 2, 50 m de large avec des murs de plus d'un mètre d'épaisseur à leur base. La voûte, recouverte d'une épaisseur d'un mètre de sable de Loire, est protégée par un toit à croupe unique en tuile creuse. La cheminée de brique rectangulaire domine d'environ 2 m la toiture. Le hangar qui servait de séchoir a été tronqué dans sa partie latérale ; ses poteaux de bois reposent sur des pierres. Le hangar de 1961 possède des poteaux en brique supportant la charpente en bois et la toiture en tuile creuse. Le logement patronal, en moellon enduit, est doté d'un étage carré et d'un toit en tuile creuse.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30