laiterie industrielle, actuellement atelier municipal

Désignation

Dénomination

laiterie industrielle

Destinations successives et actuelle

atelier municipal

Titre courant

laiterie industrielle, actuellement atelier municipal

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Argenton-l'Eglise

Aire d'étude

Deux-Sèvres

Canton

Argenton-Château

Adresse

Moulin-Neuf (rue du) 119

Référence cadastrale

2002 AB 279

Milieu d'implantation

en village

Parties non étud

atelier de fabrication, atelier de réparation, cheminée d'usine, château d'eau

Historique

Datation des campagnes principales de construction

1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Datation en années

1909, 1963

Justification de la datation

daté par travaux historiques

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Cette laiterie coopérative est créée en 1909 par un groupe d'agriculteurs pour la production de beurre. Plus tard, on y fabrique également de la caséine. L'équipement de l'établissement est modernisé en 1959 avec le remplacement des vieilles barattes par un butyrateur et trois nouvelles écrémeuses. Dans les années 1960, avec ses 850 sociétaires, cette laiterie est considérée comme la troisième du département. En 1963, une nouvelle chaufferie, utilisant le mazout, est mise en service, en même temps qu'est édifié un corps de bâtiment abritant les bureaux, le laboratoire et une chambre froide. Suite à son union avec la laiterie de Saint-Loup-Lamairé, cet établissement est fermé en 1968. Transformés plus tard en entreprise de menuiserie, les locaux sont désormais la propriété de la commune et servent de local technique.$En 1918, l'établissement fonctionne à l'aide d'une chaudière cylindrique horizontale, d'un réfrigérant plat de 1000 l par heure, deux pompes à eau, une pompe à babeurre, deux pompes à crème, une pompe à petit-lait, une machine frigorifique. La laiterie fonctionne de 5 h à 16 h.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

granite, moellon, enduit, béton, parpaing de béton

Matériau de la couverture

tuile mécanique, ciment amiante en couverture

Vaisseau et étage

en rez-de-chaussée surélevé

Type et nature du couvrement

charpente métallique apparente

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert

Source de l'énergie

énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire description

Les anciens bâtiments sont en moellon de granite enduit, en rez-de-chaussée surélevé, avec charpente métallique et toit en tuile mécanique ; les encadrements des ouvertures et les chaînes d'angle sont en brique et pierre. Les bâtiments des années 1960 sont en parpaing de béton avec toit en ciment amiante. La cheminée d'usine circulaire est en brique ; après avoir été arasée, elle ne mesure plus qu'une douzaine de mètres de haut. Le château d'eau, d'environ 10 m de haut, est constitué d'un réservoir circulaire en béton reposant sur quatre piliers en béton armé reliés par des entretoises au milieu et au sommet.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30