Tissage et usine de confection de la Société choletaise de tissage et confection

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tissage, usine de confection

Appelation d'usage

Société choletaise de tissage et confection

Titre courant

Tissage et usine de confection de la Société choletaise de tissage et confection

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Moulins ; rue de la Cure

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Mauléon

Adresse de l'édifice

Cure (rue de la)

Références cadastrales

2003 186AB 443, 452, 497

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, bureau d'entreprise, logement de contremaître

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1948

Commentaires concernant la datation

Daté par tradition orale, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette usine de tissage et confection est bâtie en 1948 pour la Société choletaise de tissage et confection, dirigée par messieurs Aubert et Ariel, après l'incendie qui a ruiné le précédent atelier installé dans le grenier d'une maison du bourg. Cette entreprise travaille exclusivement pour l'armée et confectionne des chemises, des pantalons et des treillis. Un second atelier, qui abrite notamment une teinturerie, est bâti vers 1950. Dès 1954, la Société fait faillite. Le premier atelier, occupé par la suite par la Société Idéal cuir qui confectionne des vêtements de cuir pour différents couturiers, est actuellement désaffecté. Le second atelier est occupé, depuis 1998, par une Société de recyclage du plastique. En 1952, 330 personnes travaillent dans cette usine.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Métal, pan de métal, béton, parpaing de béton, béton armé, granite, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Matériau synthétique en couverture, ciment amiante en couverture, ardoise

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, en rez-de-chaussée

Typologie du couvrement

Charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Shed, toit à longs pans, pignon couvert

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de 1948 est en pan de métal avec parpaing de béton et en rez-de-chaussée ; sa couverture forme quatre sheds en matériau synthétique. A l'intérieur, des poteaux métalliques supportent la charpente métallique. L'atelier édifié au début des années 1950 est en béton armé avec toit couvert en ciment amiante ; il possède un étage de soubassement. Les bureaux sont en parpaing de béton et toit en ciment amiante. Le logement de contremaître, en moellon de granite enduit et en rez-de-chaussée, possède un toit en ardoise.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07