Tuilerie et briqueterie Tamisier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tuilerie, briqueterie

Appelation d'usage

Tuilerie Tamisier

Titre courant

Tuilerie et briqueterie Tamisier

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Nueil-sur-Argent

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Mauléon

Lieu-dit

La Nouveauté

Références cadastrales

2003 017A 113 à 115, 410

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Four industriel, atelier de fabrication, hangar industriel, grange

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1972

Commentaires concernant la datation

Daté par tradition orale

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette tuilerie-briqueterie est créée durant le 4e quart du 19e siècle par Auguste Tamisier, employé auparavant à la tuilerie Laurent dans la même commune. Le four, les séchoirs et la grange sont sans doute édifiés à cette époque. La cheminée ronde qui existait à l'origine est démolie lors d'un orage. Elle est remplacée par une cheminée rectangulaire, démolie à son tour plus tard. Auguste Tamisier fils succède à son père, et est lui-même relayé par ses deux fils, Gérard et Louis, à partir de 1963. En 1972, ils s'associent avec leur beau-frère, Yves Papin, et construisent un nouvel atelier racheté à une tuilerie de Thouars (79). Un second four, aujourd'hui disparu, est alors également édifié. La cessation d'activité remonte aux années 1990. Les séchoirs ont été démolis ainsi que le second four et la cheminée du premier. Dès les années 1930, un moteur diesel entraîne une mouleuse.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon, brique creuse

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente, charpente métallique apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Le four à sole horizontale possède des murs en moellon de granite de 2 m d'épaisseur ; il est doté de pans coupés. Il mesure environ 7 m de large pour 8 m de long et, à l'intérieur, sa voûte en plein cintre en brique fait environ 2, 30 m de haut. La grange est également en moellon de granite avec charpente en bois ; une porte en plein cintre à encadrement en brique en constitue l'accès. L'atelier de 1972 est en brique creuse avec charpente métallique couverte en tuile creuse.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07