moulin à blé, puis minoterie Béraud et Godet, puis Béraud

Désignation

Dénomination

moulin à blé, minoterie

Appellation et titre

Minoterie Béraud

Titre courant

moulin à blé, puis minoterie Béraud et Godet, puis Béraud

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Mauléon

Précision sur la localisation

autrefois sur commune de : Saint-Amand-sur-Sèvre

Aire d'étude

Deux-Sèvres

Canton

Mauléon

Lieu-dit

la Guierche

Référence cadastrale

2003 AZ 160, 163, 177, 204, 205, 206, 228

Milieu d'implantation

isolé

Cours d'eau

dérivation de la Sèvre Nantaise

Parties non étud

atelier de fabrication, logement patronal, silo, transformateur (abri), bief de dérivation

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Datation en années

1922, 1968

Justification de la datation

daté par travaux historiques, daté par source, daté par tradition orale

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Ce moulin à blé dépendait du château de la Guierche disparu de nos jours ; la dérivation de la Sèvre Nantaise alimentait les douves du château en même temps que le moulin. Ce dernier est vraisemblablement complété par un deuxième corps de bâtiment et deux logements patronaux durant le 4e quart du 19e siècle. A la fin du 19e siècle, la famille Proust qui en est propriétaire l'afferme à Armand Barbot. En 1898, Antoine Béraud, meunier, est embauché dans cette entreprise. Il s'associe à Charles Godet, négociant, pour créer une société et acheter le moulin en 1908. Ce dernier est transformé en minoterie en 1922. En 1933, les fils des fondateurs, Antoine Béraud et Jean Godet, prennent la succession de leurs pères. Aux alentours de 1945, un moteur électrique remplace le moteur diesel qui complétait l'énergie hydraulique. En 1964, Daniel Béraud rachète les parts des Godet et s'associe avec sa mère et son frère. En 1968, un silo à blé comprenant quatre cellules est construit. Ces cellules sont complétées par cinq autres en métal un peu plus tard. Un silo à farine comprenant huit cellules et un pont à bascule sont édifiés vers 1980. En 1995, Fabien Béraud rachète les parts de son père et de son oncle. La capacité actuelle de la minoterie est de 26 quintaux par heure. La clientèle se trouve pour un tiers dans le nord des Deux-Sèvres, un tiers dans le sud du Maine-et-Loire et environ 15 % en Vendée. En 1916, le moulin est équipé de quatre paires de meules qui sont mues par une roue de côté grâce à une chute de 1, 16 m. Une turbine hydraulique horizontale Francis, toujours en fonctionnement, est installée en 1922. C'est sans doute à cette époque que sont achetées des machines à cylindres de chez Teisset, Chapron et Brault, dénommées pots de fleurs. La minoterie fait l'objet de transformations en 1938, mais elle est complètement rééquipée en 1972 avec le rachat du matériel de marque Socam d'un moulin de Messac (35) consistant notamment en six machines à cylindres, deux plansichters et un système pneumatique. Dans les années 1930, une vingtaine de personnes travaillent dans l'entreprise. Actuellement le personnel comprend deux administratifs, deux meuniers, trois chauffeurs-livreurs et trois commerciaux.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

granite, moellon, enduit, béton, parpaing de béton, béton armé

Matériau de la couverture

tuile creuse, ciment amiante en couverture

Vaisseau et étage

1 étage carré, comble à surcroît

Type et nature du couvrement

charpente en bois apparente

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert

Source de l'énergie

énergie hydraulique, produite sur place, turbine hydraulique, énergie thermique, énergie électrique, achetée

Commentaire description

Les anciens bâtiments sont en moellon de granite enduit, à un étage carré, avec comble à surcroît pour l'atelier de fabrication. Tous les bâtiments sont couverts en ciment amiante à l'exception des logements en tuile creuse. Le silo à blé est construit en parpaing de béton ; à l'intérieur, les cellules sont en béton armé. A l'extérieur, les cellules sont en métal boulonné. Le silo à farine est en parpaing et en béton armé.

Protection

Intérêt de l'oeuvre

à signaler

Eléments remarquables

machine énergétique

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30