Usine de construction mécanique Guéry, actuellement centre de loisirs

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de construction mécanique

Appelation d'usage

Guéry

Destination actuelle de l'édifice

Centre de loisirs

Titre courant

Usine de construction mécanique Guéry, actuellement centre de loisirs

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Mauléon ; rue des Hautes-Vallées

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Mauléon

Adresse de l'édifice

Hautes-Vallées (rue des)

Références cadastrales

2003 AZ 338 à 342, 520, 521

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette entreprise est fondée vers 1926 par Joseph Guéry, qui dirigeait auparavant une entreprise de quincaillerie, zinguerie et plomberie, pour la fabrication de barattes à beurre pour les fermes. Un atelier est édifié auprès de la demeure familiale. La Société Guéry dépose bientôt un brevet pour la fabrication de la baratte la Merveilleuse. Après la guerre, l'entreprise se développe avec la fabrication d'armoires frigorifiques de grande capacité pour la conservation de la viande dans les fermes. De nouveaux locaux sont édifiés dans les années 1960, au n° 8 rue de la Fontaine-Noire. La Société se consacre par la suite à la réalisation de refroidisseurs à lait qui connaissent un large succès. La crise pétrolière de 1973 met fin à l'activité de la Société qui vient de faire construire de nouveaux locaux dans la zone industrielle de la Poterie. Après le dépôt de bilan, la Société Prodic reprend l'usine en gérance, jusqu'à la réouverture de la Société Nouvelle Guéry en 1975. Les locaux de la rue de la Fontaine-Noire sont actuellement occupés par un centre socio-culturel. Dans les années 1930, une douzaine d'ouvriers travaillent dans l'entreprise. En 1965, l'effectif compte environ 150 personnes, puis en 1975, la Société Nouvelle reprend avec 25 employés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon, enduit, béton

Matériaux de la couverture

Métal en couverture

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, 1 étage carré

Typologie de couverture

Appentis, toit à longs pans, pignon couvert

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier, bâti vers 1926 en moellon enduit, possède un étage de soubassement ; il est couvert d'un toit en appentis en métal. L'atelier des années 1960 est en béton, à un étage de soubassement et un étage carré, est couvert d'un toit à longs pans en ciment amiante.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune,propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07