moulin à blé, puis minoterie Talon

Désignation

Dénomination

moulin à blé, minoterie

Appellation et titre

Minoterie Talon

Titre courant

moulin à blé, puis minoterie Talon

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Forêt-sur-Sèvre (La)

Précision sur la localisation

autrefois sur commune de : Saint-Marsault

Aire d'étude

Deux-Sèvres

Canton

Cerizay

Lieu-dit

Moulin-Girard

Référence cadastrale

2003 272AR 187 à 189

Milieu d'implantation

isolé

Cours d'eau

ruisseau de l'Hière ; affluent de la Sèvre Nantaise

Parties non étud

atelier de fabrication, logement patronal, hangar agricole, écurie, entrepôt industriel, bief de dérivation

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Datation en années

1925, 1972

Justification de la datation

daté par travaux historiques, daté par tradition orale

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Le moulin à blé de Girard est transformé en 1925 en minoterie pour Henri Talon, qui exploite parallèlement une petite ferme. Auparavant, ce moulin, propriété du docteur Poinot, était exploité par les frères Arnaud. Une roue de dessus à godets, de 3, 25 m de diamètre pour une chute de 3, 40 m, entraîne les mécanismes. En 1938 est installé un moteur semi-diesel, remplacé par un moteur à gaz pauvre pendant la guerre, puis par une locomobile de machine à battre ; en 1946, un nouveau moteur semi-diesel est mis en place, auquel succède enfin un moteur diesel toujours en place. Ces moteurs suppléent l'énergie hydraulique en période d'étiage, et l'électricité vient en complément en cas de besoin. En 1955, un deuxième broyeur à cylindres est installé. Roland Talon succède à son père. En 1972, la minoterie est complètement rééquipée par un matériel acheté d'occasion dans le Maine-et-Loire ; la roue est supprimée, la retenue d'eau comblée laisse place à un bâtiment renfermant des silos, et un nouveau logement patronal est bâti de l'autre côté de la route. Un peu plus tard, un deuxième bâtiment vient prolonger celui des silos. La cessation d'activité date de 1992. Le gendre de Roland Talon poursuit la préparation d'aliments pour le bétail dans d'autres locaux.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

granite, moellon, enduit, bois, pan de bois

Matériau de la couverture

tuile creuse, métal en couverture

Vaisseau et étage

étage de soubassement, 1 étage carré

Type et nature du couvrement

charpente en bois apparente

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert

Source de l'énergie

énergie hydraulique, énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire description

L'atelier de fabrication et le logement patronal dans son prolongement sont en moellon de granite enduit, à un étage de soubassement et un étage carré ; le deuxième logement accolé au premier est en rez-de-chaussée surélevé au-dessus de l'étage de soubassement avec un comble à surcroît. La corniche est constituée de dalles de pierre rectangulaires provenant de la carrière de Piochère à Saint-Pierre-du-Chemin (85). Le bâtiment de 1972 et le bâtiment dans son prolongement sont en bois avec bardage métallique, charpente en bois lamellé-collé et toit en tôle. Les bâtiments à usage agricole sont en moellon de granite et toit en tuile creuse.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté

Protection

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM79002780

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30