usine de chaudronnerie (usine de locomobiles) Joly ; actuellement garage de réparation automobile

Désignation

Dénomination

usine de chaudronnerie

Précision sur la dénomination

usine de locomobiles

Appellation et titre

Joly

Destinations successives et actuelle

garage de réparation automobile

Titre courant

usine de chaudronnerie (usine de locomobiles) Joly ; actuellement garage de réparation automobile

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Bressuire

Aire d'étude

Deux-Sèvres

Canton

Bressuire

Adresse

Cave (rue de la) 3 à 5 ; Colonel-Aubry (boulevard) 16

Référence cadastrale

2003 AD 72, 74, 551, 552

Milieu d'implantation

en ville

Parties non étud

atelier de fabrication, logement patronal

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle

Datation en années

1883, 1897

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Cette usine de locomobiles est créée en 1883 par Florentin Fazilleau qui fait construire un atelier rue de la Cave. Dès 1889, l'affaire est reprise par Pierre Favreau, huissier, qui la revend en 1891 à Joseph-Mary Joly. Ce dernier fait édifier un nouvel atelier, le logement patronal et un hangar. Un atelier-magasin, qui servira par la suite à la réparation des moissonneuses, est bâti le long de l'actuel boulevard Colonel-Aubry en 1897. Après le décès de Joseph Joly en 1925, son fils, Georges, lui succède. Dans les années 1940, le site est morcelé ; l'activité de construction de locomobiles cesse et l'un des fils Joly crée un garage de réparation automobile dans l'un des ateliers. Cet établissement existe toujours, mais une partie des autres bâtiments ont été transformés en garages. L'atelier-magasin subsiste en l'état, tout comme le logement patronal. Une quinzaine d'ouvriers travaillent dans cette entreprise en 1918.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

granite, moellon, enduit, métal, pan de métal, brique

Vaisseau et étage

1 étage carré, comble à surcroît

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire description

Les bâtiments ont été construits de part et d'autre d'un passage formant cour, à l'exception de l'atelier-magasin, dont la façade donne sur le boulevard Colonel-Aubry. Tous sont en moellon de granite enduit, hormis une dépendance du logement patronal en pan de métal et brique. Tous les chaînages et encadrements des baies alternent la brique et la pierre, sauf ceux du logement uniquement en granite. Les linteaux de l'atelier transformé en garage de réparation automobile sont métalliques. Les baies de l'atelier-magasin sont couvertes d'un arc segmentaire en brique et pierre. Le logement est constitué d'un haut rez-de-chaussée surélevé, d'un étage carré surmonté d'un grand comble à surcroît. Sa dépendance en brique est également dotée d'un étage. La façade des ateliers, devenus garages, a été refaite en béton et essentage d'ardoise.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2003

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30