Usine de confection (usine de chemises) , puis usine de pâtes alimentaires Panzani ; actuellement logements

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de confection ; usine de pâtes alimentaires

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Usine de chemises

Appelation d'usage

Panzani

Destination actuelle de l'édifice

Logement

Titre courant

Usine de confection (usine de chemises) , puis usine de pâtes alimentaires Panzani ; actuellement logements

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Parthenay ; 12 avenue Victor-Hugo

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Parthenay

Adresse de l'édifice

Victor-Hugo (avenue) 12

Références cadastrales

2003 AP 534

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication ; bureau d'entreprise

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1900

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette usine de chemises a été créée en 1900 par le marquis de Maussabré. Ce dernier, également propriétaire de plusieurs laiteries dans les environs, fonde leur siège social à cette même adresse. Il semble que la chemiserie soit dirigée par M. Dehesdin. L'usine est raccordée à la voie ferrée par une plaque tournante. Une usine de chaussures succède à la fabrique de chemises. Puis en 1946, Jean Panzani y installe une usine de pâtes alimentaires ; cet expert-comptable avait débuté cette fabrication dans un petit atelier à Niort (79) en 1940. L'entreprise se développe rapidement grâce à une politique commerciale dynamique : conditionnement en papier cellophane et large publicité. De nouveaux ateliers sont construits sur le site et à l'extérieur de la ville dans les années 1960. En raison des difficultés pour s'approvisionner en semoule, l'usine ferme en 1967 au profit d'une nouvelle unité de fabrication bâtie à Marseille. Jusqu'en 1996, la société conserve un dépôt à Parthenay, agrandi de façon conséquente en 1985. En 1971, la société fusionne avec la société Millat frères, puis est intégrée au groupe BSN en 1974. Les bâtiments de l'avenue Victor-Hugo ont été transformés en logements et ceux des Loges en entrepôts. L'usine emploie jusqu'à 250 personnes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite ; moellon ; enduit ; béton ; parpaing de béton

Matériaux de la couverture

Ciment amiante en couverture ; ardoise

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon couvert ; croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments sont en moellon de granite enduit, couverts en ardoise pour ceux construits en bordure de rue, en ciment amiante pour les autres. L'un des pignons est peint en jaune et porte l'inscription PATES PANZANI.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté ; restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07