moulin à blé, puis minoterie ; actuellement maison

Désignation

Dénomination

moulin à blé, minoterie

Destinations successives et actuelle

logement

Titre courant

moulin à blé, puis minoterie ; actuellement maison

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Airvault

Aire d'étude

Deux-Sèvres

Canton

Airvault

Lieu-dit

le Pont-de-Soulièvres

Référence cadastrale

1829 E2 2027, 2028, 2002 AC 406, 409

Milieu d'implantation

isolé

Cours d'eau

le Thouet

Parties non étud

atelier de fabrication, bâtiment d'eau, logement patronal, magasin industriel, transformateur (abri)

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Datation en années

1894

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Ce moulin à blé, qui dépendait au 19e siècle du domaine du marquis Gilbert de Maussabré, est reconstruit et transformé en minoterie en 1894. Une turbine hydraulique est installée en 1896 ; plus tard, elle sera remplacée par celle qui subsiste de nous jours. En 1899, l'exploitant de l'usine est M. Cardinaud. En 1926, la capacité de mouture est de 80 quintaux par jour. La minoterie est agrandie par la construction d'un logement patronal vers 1940. Il semble que l'entreprise soit rachetée dans les années 1950 par M. Bouju à la famille de Maussabré. Un peu plus tard, un transformateur est installé pour fournir l'électricité nécessaire au fonctionnement de l'entreprise. Le magasin industriel semble avoir été construit dans les années 1960. M. Boudet, gendre de M. Bouju, prend la direction de l'entreprise après 1970. La cessation d'activité remonte à 1993. Aujourd'hui, l'atelier de fabrication est désaffecté, mais le logement patronal est toujours habité. En 1906, les mécanismes sont mus par une turbine développant une puissance de 11 ch pour une chute de 1, 65 m et une machine à vapeur de 18 ch.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, enduit, béton, parpaing de béton

Matériau de la couverture

ardoise, ciment amiante en couverture, tôle ondulée

Vaisseau et étage

étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble

Type et nature du couvrement

charpente en bois apparente, charpente métallique apparente

Type de la couverture

toit à longs pans brisés, croupe, toit à longs pans, pignon couvert, appentis

Source de l'énergie

énergie hydraulique, produite sur place, turbine hydraulique, énergie électrique, achetée

Commentaire description

Tous les bâtiments sont en moellon enduit à l'exception du magasin industriel et d'un appentis, qui sont en parpaing de béton. L'atelier de fabrication possède un étage de soubassement, un étage carré et un étage de comble. Son toit à longs pans brisés et à croupes est couvert d'ardoise. L'étage de comble est éclairé par de grandes lucarnes en bois à fronton triangulaire. Le logement patronal possède également un étage de soubassement, un étage carré et un étage de comble. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise doté de deux épis de faîtage. Le bâtiment d'eau est couvert d'un toit en appentis en ardoise. Un bâtiment dans le prolongement de l'atelier de fabrication est couvert de tôle. Le toit du magasin industriel est en ciment amiante.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2002

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30