Moulin à blé de la Roche, puis minoterie Mirebeau

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à blé, minoterie

Appelation d'usage

Moulin à blé de la Roche, puis Minoterie Mirebeau

Titre courant

Moulin à blé de la Roche, puis minoterie Mirebeau

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Saint-Loup-Lamairé

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sèvres

Canton

Saint-Loup-Lamairé

Adresse de l'édifice

Tanneries (place des)

Références cadastrales

1823 A 1600, 1601, 2002 A1 91

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Le Thouet

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, bureau d'entreprise, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1897, 1903

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Deux anciens moulins à blé, dits moulins de la Roche, dépendent toujours, à la fin du 19e siècle, du château de Saint-Loup. Ils sont vendus en 1886, en même temps qu'un moulin à vent, à Isidore Guérin, puis, en 1892, à Louis Mirebeau. Ce dernier les agrandit et les transforme en minoterie en 1897. Un nouvel agrandissement de la minoterie et du logement est effectué en 1903. En 1918, la capacité de mouture est d'environ 90 quintaux de blé par jour, avec une puissance hydraulique de 50 ch fournie par deux turbines et une puissance de 45 ch produite par un moteur à gaz pauvre. Les magasins peuvent stocker 2000 quintaux de blé et 1000 quintaux de farine. Vers 1905, l'entreprise passe aux mains du fils de Louis Mirebeau, Clovis, puis à son petit-fils, René, vers 1920. Ce dernier transmet l'affaire à son ouvrier, Jean Boulin, dans les années 1980. L'activité de l'établissement cesse vers 1997 et les bâtiments sont désaffectés. Dans les années 1960, cinq ouvriers et une secrétaire y travaillent en plus du patron.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise, tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, comble à surcroît

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, toit à longs pans brisés, croupe, verrière

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, énergie thermique, énergie électrique, produite sur place, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments, agrandis de façon successive, forment un îlot très dense. Tous sont en moellon de calcaire enduit. La minoterie, à deux étages carrés et comble à surcroît, est couverte d'un toit à croupes en tuile creuse ; des surélévations du toit, à certains endroits, ont permis l'installation de matériel de gros volume dans le comble : boisseau de blé et système pneumatique. Cet atelier a été prolongé perpendiculairement par un bâtiment faisant office de magasin et d'atelier d'ensachage ; ce dernier possède également deux étages carrés et un comble à surcroît. L'atelier de l'alimentation pour le bétail, à un étage carré, est couvert d'un toit à pignon en ardoise. Le bureau est doté d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée surélevé et d'un étage de comble éclairé par trois lucarnes à fronton triangulaire ; il est couvert d'un toit à longs pans brisés, à croupes, en ardoise. Le logement possède un avant-corps à pans coupés ; doté d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée surélevé et d'un étage carré, il est couvert d'un toit en ardoise à croupes. L'atelier mécanique en rez-de-chaussée et étage de comble possède un toit à longs pans brisés en ardoise.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Monogramme

Description littéraire de l'iconographie

Le garde corps en fer forgé du petit perron du bureau porte les initiales MM pour minoterie Mirebeau.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Moisdon-Pouvreau Pascale

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Poitou-Charentes - Service chargé de l'inventaire 102, Grand'Rue - BP 553 86020 Poitiers Cedex - 05.49.36.30.30