Manoir

Désignation

Dénomination

manoir

Titre courant

Manoir

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Celles-sur-Belle

Aire d'étude

Celles-sur-Belle

Lieu-dit

Chironnail

Référence cadastrale

1822 F 41 à 51, 1981 AP 28 à 38, 140

Milieu d'implantation

en écart

Parties non étud

cour, logement, grange, hangar agricole, cimetière

Historique

Datation des campagnes principales de construction

17e siècle, 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Le manoir figure sur l'ancien plan cadastral, mais nous ne connaissons pas son origine, ni le nom des propriétaires avant la Révolution. Les minutes notariales révèlent une grande campagne de restauration dans le troisième quart du 17e siècle. Dès avant la Révolution, cette propriété était une très grande ferme de rapport qu'elle est restée pendant tout le 19e siècle. A la fin du 19e siècle, la propriété a été divisée en plusieurs lots, au moins trois. Sur le nouveau parcellaire de nouveaux logements ont été bâtis au début du 20e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, enduit

Matériau de la couverture

tuile creuse

Vaisseau et étage

sous-sol, en rez-de-chaussée, comble à surcroît

Parti d’élévation extérieure

élévation ordonnancée

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe

Commentaire description

Ce qui restait d'un ancien logis a été démoli vers 1990. Ce dernier avait une porte d'entrée en anse de panier. Les cheminées, non engagées, avaient de grandes hottes en pierre de taille. Les vestiges du bâtiment nord-est ont conservé une porte en anse de panier sur la parcelle AP 30 et une autre porte en plein cintre sur la parcelle AP 31. Le logement de la parcelle AP 30, identique à celui de la parcelle AP 29, présente sa façade, à trois travées et porte centrale, sur le mur gouttereau sud-est sur cour. Le chaînage est harpé. Le grand comble à surcroît est éclairé par de grandes baies. Les appuis sont saillants. L'élévation latérale gauche est percée d'une travées de deux baies et l'élévation postérieure sur le chemin aussi. L'accès au sous-sol se faisait là. Situé en bordure du chemin communal n°8 au nord-est du village du Chironnail, le cimetière privé, clos de murs en moellons, est accessible par une porte métallique. Les huit tombeaux, qui s'échelonnent entre 1896 et 1954, sont disposés en deux rangs. Ce cimetière se distingue par la variété et le décor des tombeaux. On y trouve trois tombeaux du type colonne brisée, dont une est cannelée ; trois autres stèles sont à fronton triangulaire, dont deux abondamment sculptés et le troisième orné d'un cuir découpé, un motif assez rare.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2002

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pon Charlotte, Liège Aurélie

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier avec sous-dossier