Presbytère de protestants

Désignation

Dénomination de l'édifice

Presbytère

Genre du destinataire

De protestants

Titre courant

Presbytère de protestants

Localisation

Localisation

Poitou-Charentes 79 Vitré

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Celles-sur-Belle

Références cadastrales

1949 A1 55

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Cour, écurie, remise, puits

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1894

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le presbytère protestant a été bâti de 1894 à 1895 par Constant Andrault, entrepreneur à Prailles, sur un projet de Paul Mongeaud, architecte du département, daté du 15 décembre 1893. Il était imposé pour un portail et vingt-deux ouvertures. L'inventaire des biens du conseil presbytéral de 1906 décrit cette grande maison composée au rez-de-chaussée de cinq pièces, à l'étage de quatre chambres et deux cabinets de toilette, et au second niveau de deux chambres, un cabinet de toilette et deux greniers. L'intérieur des bâtiments a été très remanié dans le dernier quart du 20e siècle. Le puits (comblé) était équipé d'une pompe n°283.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment est formé de deux corps ayant chacun leur propre toiture à longs pans perpendiculaire l'une à l'autre, à l'origine couverte de tuiles mécanique de Charente. De plan rectangulaire, la façade du logement, à trois travées, présente un avant-corps correspondant à la travée centrale. L'entrée principale est sur l'élévation latérale droite. L'élévation postérieure, à trois travées, est sur un mur pignon. Les encadrements des baies et les chaînages sont harpés. Les niveaux sont soulignés par des bandeaux d'appui et de niveaux en brique. Les souches de cheminée sont en briques pour le corps de la façade et en brique et pierre en alternance pour le corps arrière. L'ancienne écurie-remise se distingue par des baies à encadrement brique et pierre en alternance. La dépendance a une toiture à longs pans couvrant les pignons en tuile creuse.

Commentaires d'usage régional

Trois travées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Liège Aurélie, Pon Charlotte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel