maison de campagne dite le Clos du Roy

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Maison de campagne

Appelation d'usage

Le Clos du roy

Destination actuelle de l'édifice

Cabinet médical

Titre courant

Maison de campagne dite le Clos du Roy

Localisation

Localisation

Ile-de-France 78 Maurecourt

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Andrésy

Adresse de l'édifice

Maréchal de Lattre-de-Tassigny (rue du) 44

Références cadastrales

1983 AI 388

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Communs, jardin, pigeonnier

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 17e siècle, 3e quart 18e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La propriété appartient au sieur de Romigny, notaire parisien, à la fin du 17e siècle. L'escalier atteste que la maison pourrait avoir été construite dans la seconde moitié de ce siècle. Elle figure de manière schématique sur le plan de 1702 et surtout de manière beaucoup plus précise sur le plan de 1731. D'après ce plan il semble que l'aile droite était comprise dans la basse cour avec une entrée séparée. A la fin du 18e siècle ou au début du 19e la maison a été remaniée et l'aile droite intégrée au bâtiment. Son allure actuelle de style néo-classique pourrait dater de cette époque. Le cadran solaire qui porte la date de 1762 pourrait nous indiquer la date de ces travaux. En 1820 la propriété appartient à monsieur Desvignes. Elle comportait alors un jardin et des bois d'agrément. Vers 1880 elle appartient à Pierre Albert de Dalmas demeurant à Paris, place de la Concorde puis en 1885 à Jean-Baptiste Pierre Bey. A cette date elle comportait une machine élévatoire des eaux, une serre (nouvelle) , une salle de billard, une maison de concierge, des écurie et remise. Le jardin est aujourd'hui en partie loti. Des murs à chasselas ont été conservés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Enduit, calcaire, moellon, enduit d'imitation

Matériaux de la couverture

Ardoise, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, croupe brisée, toit à longs pans, pignon couvert, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment principal comporte un corps central avec fronton. Les caves s'étendent sous la partie gauche seulement du bâtiment. L'adjonction latérale est de plan carré avec toit en pavillon. Les deux pavillons d'entrée sont en moellon avec côté rue un enduit imitant la brique. Les communs sont en moellon avec toit à longs pans et tuile plate.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Volute

Protection

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM78002631

Eléments remarquables dans l'édifice

Escalier

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bussière Roselyne

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel 115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93