maison de notable dite le château de Choisy

Désignation

Dénomination

maison

Destinataire

de notable

Titre courant

maison de notable dite le château de Choisy

Localisation

Localisation

Ile-de-France 78 Maurecourt

Aire d'étude

Andrésy

Adresse

Choisy (rue de) 29bis

Référence cadastrale

1964 AD 471, 1022, 1024, 1029, 1032,

Milieu d'implantation

en ville

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 19e siècle

Datation en années

1867

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

Simonet (architecte)

Justification de l'attribution

signature

Commentaire historique

Le Petit Choisy appartenait à François Cauvry en 1820. Il comportait des bâtiments, un jardin et des terres. Selon le recensement de 1817, c'était un vigneron. La propriété fut acquise par Jacques Auguste Petit, bijoutier à Paris, galerie Vivienne qui y déclare une construction nouvelle en 1867. C'est la propriété appelée le " château de Choisy " qui a été publiée en 1878 dans l'Encyclopédie d'architecture (plans et élévation). En 1888 la maison est achetée par Edmond Pochet avoué à la cour d'Appel, demeurant rue de Bailly n° 15 à Paris. Une salle de billard a été ajoutée au début du 20e siècle

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, brique, pierre avec brique en remplissage

Matériau de la couverture

ardoise

Vaisseau et étage

1 étage carré, étage de comble, sous-sol

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe, noue

Commentaire description

Initialement le porche d'entrée se trouvait sur le côté gauche de la façade. L'accès a été modifié à une date inconnue et se fait actuellement par l'ancienne bibliothèque. La salle de billard a été ajoutée sur le côté droit de la façade. Le premier étage comportait quatre chambres de maîtres avec cabinets de toilettes et l'étage de comble trois chambres de domestiques et une lingerie. Le décor de la façade comporte des carreaux de céramique sur les impostes des fenêtres du premier étage et un large bandeau en damier. La façade, ébranlée à la suite d'une explosion en 1944 a été consolidée par les contreforts en béton qui abritent désormais le porche d'entrée.

Technique du décor des immeubles par nature

céramique

Représentation

fleur ; ornement à forme géométrique

Précision sur la représentation

Les carreaux de céramique qui ornaient les impostes ont été rassemblés sur un mur latéral.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2007

Crédits

© Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bussière Roselyne

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel 115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93