Collégiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale

Désignation

Dénomination de l'édifice

Collégiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Collégiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Yvelines (78) ; Poissy

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Poissy centre

Références cadastrales

1983 AT 156

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle, 2e quart 12e siècle, 14e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 18e siècle, 19e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Robert le Pieux (commanditaire)

Description historique

L'origine de Notre Dame remonte au monastère mérovingien. Elle était l'une des trois églises de Poissy dont il ne subsiste aucun vestige. Du bâtiment construit vers 1016 par Robert-le-Pieux, et dédicacé vers 1061, il ne reste que la base de la tour porche. Elle est englobée dans une maçonnerie et couronnée d'une flèche lors de la construction d'une nouvelle église durant le second quart du 12e siècle. Une deuxième tour est construite au centre de l'édifice, d'un plan compact à 3 nefs terminées par une abside à déambulatoire avec chapelle axiale. Début 14e, des dommages surviennent dans les 4e et 5e travées : fenêtres hautes sont refaites ainsi que les parties hautes du choeur. La chapelle axiale de la vierge est reconstruite sur un plan carré. Après la guerre de 100 ans, le bas côté nord qui a le plus souffert est repris : les 5 premières travées sont couvertes d'ogives qui pénètrent directement dans les piles. On ajoute les chapelles latérales dont l'une fait retour à l'ouest. La 6e travée et la chapelle de la vierge ont leurs voûtes reprises. Au 15e siècle, au sud on ajoute d'est en ouest une petite entrée et 2 chapelles. Début 16e construction d'un double porche méridional et reconstruction à l'identique du clocher occidental qui s'effondre. Les travaux se poursuivent jusqu'en 1570. En 1750, la chapelle qui fait retour s'effondre. Durant la 2e moitié du 18e on modifie le petit porche d'entrée par une porte plein cintre, un oeil-de-boeuf et une balustrade. En 1790, la constitution civile du clergé supprime le chapitre des chanoines, et l'église devient essentiellement paroissiale. Toutefois par tradition elle conserve son appellation de collégiale. Entre 1830 et 1838 d'importants travaux sont menés par l'architecte du département Goy : reconstruction des parties hautes du choeur, des arcs-boutants, du flanc nord et dépose du porche sud. En 1841 l'édifice est classé monument historique et dès 1843 Viollet le Duc est chargé des travaux, secondé par Greppin architecte de la ville. Plusieurs projets sont proposés. 1844 : mise en place dans l'abside d'oculus à la place des fenêtres hautes, 1846 : reconstruction de la chapelle d'angle, reprise des arcs-boutants, des 2 poivrières nord de la tour centrale, 1849 : remontage du porche occidental en ne reprenant que les pièces originales de la partie intérieure. En 1851 Viollet le Duc prend de nouvelles orientations dans sa restauration et dessine de nouveaux projets qu'il met en oeuvre : construction d'une nouvelle sacristie dans un style du 12e, suppression des éléments 18e de la petite entrée et création d'une nouvelle entrée avec une porte en anse de panier, reconstruction en sous oeuvre de la quasi totalité des piliers de la nef en les restituant dans un style 12e, reprise des fenêtres hautes et du triforium. 1861 : démolition du choeur, réfection des chapelles Saint Louis et Saint Pierre. 1866, destruction de la chapelle de la vierge pour la reconstruire sur un plan demi-circulaire, avec couverture en cul de four. A la fin des années 1860 les travaux sont interrompus. Ce n'est qu'entre 1881-1905 qu'ils sont achevés par l'architecte Formigé : il refait en 1884 la charpente de la flèche de la tour centrale et en 1896 la flèche de pierre de la tour ouest. En 1982-1984, les extérieurs du double porche sont achevés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Pierre en couverture, ardoise

Typologie de plan

Plan allongé

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, voûte d'ogives, cul-de-four

Typologie de couverture

Flèche en maçonnerie, toit à longs pans, flèche polygonale, appentis, lanterneau, toit conique, demi-croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La présence de 2 clochers octogonaux est une caractéristique de Poissy. Il est rare en Ile-de-France de trouver sur un même édifice un clocher central et un clocher occidental.

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail (étudié dans la base Palissy), ferronnerie (étudiée dans la base Palissy), menuiserie (étudiée dans la base Palissy), maçonnerie, sculpture (étudiée dans la base Palissy), sculpture

Indexation iconographique normalisée

Balustre ; ordre composite

État de conservation (normalisé)

Restauré, remanié

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1841 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM78002233, IM78002293, IM78002396, IM78002223, IM78002239, IM78002269, IM78002275, IM78002288, IM78002394, IM78002215, IM78002220, IM78002226, IM78002250, IM78002257, IM78002273, IM78002282, IM78002290, IM78002216, IM78002222, IM78002230, IM78002231, IM78002244, IM78002264, IM78002285, IM78002286, IM78002296, IM78002387, IM78002391, IM78002217, IM78002245, IM78002268, IM78002255, IM78002260, IM78002274, IM78002224, IM78002251, IM78002263, IM78002266, IM78002270, IM78002287, IM78002289, IM78002247, IM78002252, IM78002259, IM78002261, IM78002265, IM78002277, IM78002292, IM78002225, IM78002248, IM78002279, IM78002283, IM78002392, IM78002219, IM78002229, IM78002240, IM78002389, IM78002232, IM78002237, IM78002246, IM78002253, IM78002254, IM78002271, IM78002390, IM78002227, IM78002295, IM78002417, IM78002214, IM78002218, IM78002235, IM78002241, IM78002243, IM78002393, IM78002395, IM78002242, IM78002258, IM78002272, IM78002280, IM78002388, IM78002213, IM78002234, IM78002249, IM78002267, IM78002278, IM78002281, IM78002221, IM78002228, IM78002236, IM78002238, IM78002256, IM78002276, IM78002284, IM78002294, IM78002404

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Portail ; porche ; clocher

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2000

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Cueille Sophie

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/49
collégiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale
collégiale Notre-Dame, actuellement église paroissiale
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image