Hôtel de la Vicomté, actuellement musée municipal

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel de la Vicomté

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Hôtel de la Vicomté, actuellement musée municipal

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Seine-et-Marne (77) ; Melun ; 5 rue du Franc-Mûrier ; 4 quai de la Courtille

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Melun

Canton

Melun sud

Adresse de l'édifice

Franc-Mûrier (rue du) 5 ; Courtille (quai de la) 4

Références cadastrales

1826 D 135 ; 1985 AV 52

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 17e siècle 18e siècle (?)

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 16e siècle ; 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1538

Commentaires concernant la datation

Datation par travaux historiques ; date portée

Auteur de l'édifice

Kindermans ; J. (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Fouquet Nicolas (personnage célèbre) ; Pinot Isaac (commanditaire) ; La Grange Le Roy Jacques (commanditaire)

Description historique

Isaac Pinot fait édifier l'hôtel en 1538 (date portée sur les lucarnes, seul élément conservé de cet hôtel Renaissance). A la fin du 16e siècle, cet hôtel qui se compose alors d'un corps de logis flanqué de deux pavillons à l'arrière, est acquis par Jacques La Grange Le Roy, gouverneur de la ville. Ce dernier, qui achète aussi des propriétés voisines, fait construire un corps de bâtiment en brique et pierre à l'ouest, ainsi qu'un portail monumental sur la rue du Franc-Mûrier (tous deux détruits au 19e siècle). En 1654, l'hôtel est vendu à Nicolas Fouquet qui en fait le siège de la Vicomté de Melun. Bien que les sources restent muettes à ce sujet, le corps de logis est probablement reconstruit vers la fin du 17e siècle, en conservant les deux lucarnes Renaissance. Au 19e siècle, certains corps de bâtiments sont abattus : la partie en brique et pierre est démolie pour cause d'alignement en 1852, le portail sur la rue du Franc-Mûrier est également détruit en 1869. Par ailleurs, les deux lucarnes du 16e siècle sont fortement restaurées en 1877 (notice IM77000089). En 1966, le musée municipal, jusqu'ici situé dans l'hôtel de ville, vient s'installer dans l'hôtel de la Vicomté. D'importants travaux sont alors menés par l'architecte Kindermans, qui construit également la bibliothèque sur la parcelle voisine (aujourd'hui également dévolue au musée). L'hôtel de la Vicomté, tel qu'il se présente désormais, est donc un édifice très remanié.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol ; 1 étage carré ; étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Croupe

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Commentaires d'usage régional

Hôtel

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1927/07/19 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

L'inscription concerne seulement les deux fenêtres de l'étage de comble.

Référence aux objets conservés

IM77000089

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Förstel Judith ; Gillardin Delphine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel 115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93

1/13